Claude Julien admet que Bergevin a fait une erreur!

C'est l'entraîneur-chef lui-même qui l'a dit!

Publié le par Vincent Gagnon dans Canadiens
Partager sur Facebook
34 34 Partages

Jonathan Drouin a été la cible de multiples critiques depuis le début de la saison. C'est normal: il n'a pas nécessairement été à la hauteur des attentes qui ont été placées en lui, lorsqu'il a été acquis du Lightning de Tampa Bay, en retour du défenseur Mikhail Sergachev. Le joueur de centre québécois continue de peaufiner ses aptitudes à cette nouvelle position, et ses efforts semblent porter fruit.

Comme nous vous rapportions ce matin, le numéro 92 a élevé son jeu de cran lors des derniers matchs, au moins au cercle des mises en jeu. Le journaliste Luc Gélinas a noté que Drouin a réussi à maintenir son taux de succès en haut de 64% au cours des trois derniers matchs, avec une performance plus que satisfaisante hier, face aux Penguins de Pittsburgh. Il a remporté pas moins de 79% de ses duels, notamment face au talentueux Evgeni Malkin.

L'entraîneur-chef Claude Julien n'a donc pas eu le choix de louanger son jeune attaquant après la rencontre. Il a admis que son patron, Marc Bergevin, avait peut-être eu tort de dire que Drouin était finalement condamné à être un ailier dans la Ligue nationale de hockey.

Voici ce que le journaliste Eric Engels, du réseau Sportsnet, a dit au sujet des commentaires de Julien:

"Juste parce que Marc Bergevin a dit que dans un monde idéal, Jonathan Drouin jouerait à l'aile, ne veut pas dire que c'est à cette position qu'il jouera la saison prochaine. Ces commentaires de Claude Julien aujourd'hui étaient vraiment intéressants"

C'est rare qu'on entende un entraîneur-chef de la LNH faire une déclaration qui va complètement à l'encontre de celle de son directeur général. Mais il faut croire que dans cette situation-ci, Bergevin était tout simplement dans l'erreur.

"Si Drouin continue à jouer comme il le fait présentement, nous pourrons dire que nous avions tort. Parfois, on a le droit de ne pas avoir raison, parce qu'on voit du progrès chez le joueur. Je pense que Marc Bergevin a fait ce commentaire à un moment où nous ne voyions pas les choses que nous voyons actuellement."

C'est donc dire que Julien affirme clairement que Drouin s'améliore de match en match, comme en font foi ses statistiques au cercle des mises en jeu.

Que pensez-vous du travail du #92 au cours des dernières parties?

Un ex-entraîneur de hockey mineur québécois en prison pour leurre informatique

Vous vous souvenez sûrement de l'histoire tout à fait troublante concernant un entraîneur de hockey mineur de 26 ans, Kevin Pinard-Bédard, qui avait été arrêté pour leurre d'enfants et contact sexuel, en octobre 2016. On lui reprochait d'avoir contacté quelques uns de ses joueurs par l'entremise de Facebook pour leur faire diverses demandes à caractère sexuel.

Nous avons appris un nouveau dénouement concernant cette saga judiciaire, aujourd'hui.

Selon le journaliste Yannick Bergeron, de Radio-Canada, l'ancien entraîneur a été condamné à 15 mois de prison pour leurre informatique. Si l'on se fie aux informations rapportées par le journaliste, il aurait utilisé son ordinateur pour convaincre des jeunes à sa charge de lui faire des faveurs sexuelles:

Un acte tout simplement dégoûtant, surtout lorsque l'on considère que l'entraîneur est en position de pouvoir, et qu'il est censé être digne de confiance. 

Le Journal de Québec avait rapporté en février 2017 que l'Association Hockey Québec-Centre avait instantanément congédié Pinard-Bénard lorsqu'elle avait été mise au fait des gestes. Voici ce qu'on pouvait lire dans l'article de la journaliste Kathleen Frenette:

"Rappelons qu’à la suite de son arrestation, l’Association Hockey Québec-Centre (HQC) avait congédié l’individu qui était entraîneur adjoint midget et entraîneur-chef junior.
Comme tous les bénévoles, ce dernier avait fait l’objet d’un contrôle policier en octobre 2015, mais puisqu’il n’avait pas d’antécédent judiciaire, ce contrôle n’avait révélé aucun empêchement à ses activités auprès des jeunes.
L’Association avait également rappelé à ses membres l’importance de dénoncer tout comportement jugé déplacé."

À LIRE ÉGALEMENT:

Partager sur Facebook
34 34 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Zuma Press