Le nom de l'équipe de Seattle dévoilé par erreur!

Oh la gaffe!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
58 58 Partages

L'annonce de l'arrivée officielle d'une 32e équipe dans la LNH devrait se faire dans quelques mois au repêchage en juin et la LNH confirmera que la ville de Seattle obtient une franchise d'expansion.

Une dizaine de noms pour l'équipe circulent depuis déjà plusieurs semaines et les spéculations allaient bon train jusqu'à présent mais le nom final aurait possiblement été dévoilé ce weekend.

Selon ce que rapporte FOX News, le gouverneur Jay Inslee se serait échappé en conférence de presse et en aurait trop dit.

''Nous sommes vraiment fébriles d'avoir la plus grande rivalité de hockey en Amérique du Nord entre les Totems de Seattle et les Canucks de Vancouver!''

Le nom des Totems rend bien sûr hommage à l'équipe professionnelle de Seattle qui a évoluée entre les années '50 et '70.

Parmi les autres choix de noms, on retrouvait: Cougars, Eagles, Emeralds, Evergreens, Firebirds, Kraken, Rainiers, Renegades, Sea Lions, Seals, Sockeyes et Whales.

Que pensez-vous de leur choix de nom?

Crédit: 25 Stanley 

JACOB DE LA ROSE FAIT TAIRE SES DÉTRACTEURS

Bien que certains partisans du Canadien aiment s'acharner sur Jacob de la Rose pour son manque de production offensive, le jeune attaquant prouve de plus en plus qu'il a bel et bien sa place dans la LNH et surtout, qu'il fait partie de la solution à Montréal.

Âgé de 22 ans seulement, jeudi il avait la très difficile tâche d'être jumelé toute la soirée à Sidney Crosby, l'un des meilleurs joueurs de la planète. Résultat? Aucune fois dans la rencontre il n'a mal paru et surtout, il a réussi à garder Crosby hors de la feuille de pointage à forces égales. Un exploit qui vaut la peine d'être souligné.

Bien qu'il ait certaines aptitudes offensives, le jeune joueur de centre ne sera jamais une machine à marquer des buts, ça semble assez clair. Mais de le juger uniquement sur ses performances offensives est non seulement injuste mais fait fie du fait qu'il est absolument nécessaire d'avoir un joueur comme lui dans une équipe de la LNH. Avec le départ de Tomas Plekanec, le Canadien a plus que jamais besoin d'un joueur de centre capable de faire face aux meilleurs trios adverses et il pourrait être son successeur. Maintenant que de la Rose prouve déjà avoir les aptitudes pour faire ce travail, Marc Bergevin se doit de le garder à Montréal et espérer qu'il continue à se développer, lui qui n'a toujours pas atteint son plein potentiel.

Il s'agirait d'une grave erreur pour le Canadien de s'en débarrasser. Les jeunes joueurs de centre de 6'3''/210lbs solides en défensive ne courent pas les rues et la direction de l'équipe a plutôt tout à gagner de continuer à l'aider à se développer.

À LIRE ÉGALEMENT

Partager sur Facebook
58 58 Partages

Source: FOX