RUMEUR: Michael McCarron serait-il sur le point de quitter le Canadien?

Renaud Lavoie et Dany Dubé affirment que ce serait une possibilité!

Publié le par Vincent Gagnon dans Canadiens
Partager sur Facebook
90 90 Partages

Depuis que le Canadien de Montréal a prononcé son nom en première ronde du repêchage de 2013, Michael McCarron a eu beaucoup de difficulté à faire sa place avec l'équipe. Celui qui était perçu par plusieurs comme le prochain gros power forward, ou attaquant de puissance, chez le Tricolore a déçu par ses performances inégales et son manque de talent.

Le centre de 23 ans qui mesure 6 pieds 6 pouces et pèse 230 lb a récemment été rappelé pour paLlier aux nombreuses blessures chez les attaquants du CH. Encore une fois, il n'a pas réussi à s'attirer d'éloges après le match face aux Panthers de la Floride, lundi soir. Cela a poussé Renaud Lavoie et Dany Dubé à analyser ses performances plus en détail, lors de l'émission #LavoieDubé, diffusée mardi soir. Voici ce que Renaud avait à dire à son sujet:

"On va parler de Michael McCarron maintenant. C'est drôle, mais depuis qu'il a été rappelé, sais-tu à qui il me fait penser? Il me fait penser à Jarred Tinordi à ses derniers moments avec les Canadiens. Pourquoi je dis ça? On dirait qu'il se sentait obligé hier de jeter les gants pour faire partie de l'équation. C'est comme s'il se disait "Je sais que j'ai des lacunes, mais je vais devenir essentiel à cette équipe-là en jetant les gants". J'ai senti que Jarred Tinordi avait à peu près la même mentalité à quelques matchs de son départ des Canadiens. On se souvient qu'on l'a échangé aux Coyotes de l'Arizona, comme tout le monde s'en souvient. J'ai l'impression que McCarron se cherche comme jamais, et ça, c'est probablement la pire chose à voir."

Dany Dubé était exactement sur la même longueur d'onde:

Oui, très bonne observation. J'adhère à 100% avec ce que tu dis. Je n'ai pas l'impression qu'il travaille sur ses faiblesses, qui sont vraiment évidentes. Pour un gros joueur, il est très inefficaces dans les zones restreintes, là où il y a des rondelles libres, là où il fait de l'échec avant ou même là où il y a des bagarres corps-à-corps. Pour un joueur de sa stature, c'est vraiment inacceptable qu'il ne soit pas plus efficace. Il a de la difficulté à récupérer des rondelles, à gagner des batailles. Et lorsqu'il est en possession de la rondelle, c'est très difficile pour lui d'organiser une attaque. Après ça on se dit: "il sert à quoi?". C'est un gros joueur qui est incapable de protéger la rondelle et d'utiliser son gabarit... Je pense qu'on est malheureusement à la croisée des chemins avec le jeune homme."

Dubé a aussi rajouté qu'il était vraiment inefficace, et que son coup de patin est tout simplement mauvais. C'est là que Renaud Lavoie a dit qu'étant donné que McCarron devra passer par le ballottage dès la saison prochaine si l'équipe décide de l'envoyer dans la Ligue américaine, une transaction pourrait facilement survenir avant le début de la prochaine campagne:

On va voir d'abord et avant tout s'il peut faire partie d'une transaction, parce que tu ne veux pas perdre un ancien choix de première ronde contre rien en retour au prochain repêchage. Tu vas essayer d'aller chercher quelque chose. Est-ce qu'il peut être impliqué dans une plus grosse transaction? Évidemment, on va voir s'il y a un intérêt du côté des autres équipes. Marc Bergevin ne s'est pas caché, hier, pour avouer qu'il se pourrait que son avenir soit avec une autre formation."

Reste donc à voir quel sera le plan du directeur général Marc Bergevin en ce qui concerne McCarron. Depuis le début de sa carrière dans la LNH, l'Américain a joué 61 matchs avec le Tricolore. Il n'a toutefois pu amasser que deux buts et cinq passes pour sept points, ainsi qu'un différentiel de -17.

Croyez-vous qu'il a toujours un futur avec l'organisation montréalaise?

RECONNAISSANCE AMPLEMENT MÉRITÉE POUR CHANTAL MACHABÉE

Chantal Machabée est certainement l'une des journalistes sportives les plus populaires au Québec. Celle qui oeuvre dans ce milieu particulièrement masculin depuis plus de 25 ans nous prouve jour après jour qu'elle figure parmi les reporters les plus réputés de la province. 

Ceux qui veulent en apprendre plus sur sa vie ou son parcours seront extrêmement contents d'apprendre que sa biographie sera disponible le 18 avril prochain. C'est la maison d'édition Hurtubise qui en a fait l'annonce aujourd'hui.

Comme l'a si bien dit l'auteur de la biographie, Guillaume Lefrançois (qui est journaliste sportif à La Presse), son histoire mérite d'être racontée:

"Petite parenthèse pour vous annoncer ce projet personnel sur lequel Chantal Machabée et moi travaillons depuis bientôt 2 ans, avec nos gentils amis chez Hurtubise. L'histoire de Chantal mérite d'être racontée. Celle de RDS aussi. Lancement dans 4 semaines!"

Les témoignages ont afflué sur les médias sociaux, que ce soit de la part du public, qui semble vraiment apprécier la journaliste, ou de ses collègues à la couverture de la LNH. Elizabeth Rancourt, de TVA SportsLuc Gélinas, de RDSEric Engels de Sportsnet et Jimmy Murphy sont du nombre:

Un livre à propos de l'une de mes personnes préférées, écrit par une autre de mes personnes préférées. Est-ce que je peux en avoir une copie en avance? Félicitations à vous deux!"

"Elle fait partie des personnes les plus travaillantes, gentilles et qui ont le plus de classe que j'ai côtoyées lors de mon séjour à Montréal. C'est bien mérité!"

Chantal est l'une des pionnières dans ce métier, et elle n'a pas eu peur d'admettre au cours des dernières années qu'elle a parfois eu à faire face à son lot d'obstacles tout au long de sa carrière. Voici un extrait d'une vidéo enregistrée par La Presse, où elle et deux autres journalistes sportives avaient parlé de leur métier et de leur quotidien:

Une chose est sûre: Chantal en a inspiré plus d'un au cours de sa longue carrière, et on doit lui lever notre chapeau pour l'ensemble de son oeuvre. On a également très hâte de la lire!

À LIRE ÉGALEMENT:

Partager sur Facebook
90 90 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Mike Wulf/CSM via ZUMA Wire