article

Plusieurs équipes s'intéressent à Phillip Danault

Pourrait-il quitter le CH avant la prochaine saison?

Partager sur Facebook

La semaine dernière, nous vous rapportions que l'attaquant Phillip Danault s'est dit mécontent de son nouveau rôle avec le Canadien.

Lors des séries éliminatoires, l'éclosion de Nick Suzuki et Jesperi Kotkaniemi a changé la composition des trios, si bien que l'attaquant Québecois s'est retrouvé au centre du troisième trio.

En point de presse de fin de saison, Marc Bergevin a été clair: Il voit sa ligne de centre composée de Suzuki, Kotkaniemi et Danault. Dans cet ordre.

C'est donc un rôle axé sur la défensive qui attend Danault à Montréal dans le futur.

Voici ce qu'il avait à dire sur la situation:

"J'ai vu mon rôle changer en playoffs mais avec ce que j'ai prouvé, mon rôle ne devrait pas changer à Montréal. Je ne sais pas si je suis prêt à ça. J'adore produire offensivement."  - Phillip Danault

Lui qui n'a qu'une saison à écouler à son contrat avant de devenir agent libre sans compensation ne semble pas particulièrement friand à l'idée d'être relégué à un rôle uniquement défensif et a ajouté lui-même que le rôle qu'on lui donnera pèsera dans la balance lorsque viendra le temps de choisir s'il revient à Montréal.

Tel que le rapportait le journaliste Alexandre Pratt de La Presse, Danault fait effectivement partie des meilleurs joueurs de centre de toute la LNH. Lui qui n'est pratiquement jamais utilisé en avantage numérique et ne peut pas gonfler ses statistiques offensives, il a des statistiques pratiquement identiques à des joueurs comme Tyler Seguin, Claude Giroux, Pierre-Luc Dubois et Nicklas Backstrom, rien de moins.

On peut donc le comprendre de ne pas être très enthousiaste à l'idée de voir son rôle avec le Canadien changer.

Comme le souligne l'analyste Anthony Marcotte du 91.9 Sports, lors de la signature de son dernier contrat de Danault, une entente de 3 ans d'une valeur de 3.083 millions par année, l'attaquant Québecois a été forcé d'accepter une entente à rabais à quelques minutes de se rendre en arbitrage, lui qui n'avait pas le gros bout du bâton. Cette fois, les choses seront différentes.

Âgé de 27 ans, Danault aura la chance de signer le plus gros contrat de sa vie l'été prochain et, à titre d'agent libre sans compensation, il aura le gros bout du bâton. Il ne fera pas de cadeau au Canadien comme lors de son dernier contrat et voudra s'assurer d'avoir le rôle qu'il désire au sein de l'équipe.

Lors de sa plus récente chronique 31 Thoughts, le journaliste et insider Elliotte Friedman de Sportsnet a affirmé que les déclarations de Danault n'ont pas passé inaperçues autour de la ligue et plusieurs formations ont déjà appelé Marc Bergevin pour connaître ses plans par rapport à son attaquant et sa disponibilité sur le marché des transactions.

Sans surprise, on comprend que s'il désire le transiger il n'aura aucune difficulté à le faire puisqu'il semble très en demande présentement. 

En 71 matchs cette saison, Danault a compilé une fiche de 13 buts et 34 passes pour un total de 47 points, maintenant également un différentiel de +18.