article

Pat Brisson ne voulait même pas que le Canadien invite Cole Caufield à souper

En préparation du Repêchage 2019

Partager sur Facebook

Comme nous le savons, il y a un gros travail de préparation que les équipes de la LNH font en vue de la séance de sélection et le tricolore a fait ses devoirs avec Cole Caufield en 2019, et ce, même si leurs chances de l'avoir étaient minces.

La direction et Marc Bergevin ont invité Caufield à souper avant le Draft (comme ça se fait souvent pour mieux connaître un joueur qui nous intéresse), mais ça a bien failli ne pas se produire si ce n'était pas de l'insistance du DG du CH.

L'agent de Caufield Pat Brisson a demandé au Canadien :

"Pourquoi vous l'amenez souper ? Vous parlez 15e."

Visiblement pas convaincu de la pertinence de la chose, l'agent de Caufield était réticent :

"À moins que vous montez pour parler top-10, vous ne le verrez pas." Inutile donc de l'amener souper.

Bergevin a répondu qu'on ne sait jamais ce qui peut se produire et justement, boom ! Caufield s'est bien rendu au 15e rang et on connait la suite.

Les dirigeants à la table de Montréal étaient vraiment content de leur coup :

"À chaque fois qu'on invite quelqu'un à souper, on réussit à le repêcher."

Ce sont des discussions qu'on entend et des infos qu'on apprend en réécoutant une vidéo que le Canadien a publié sur le réseau Youtube suite au Repêchage pour qu'on puisse voir ce qui se passe en coulisses lors d'un tel événement, c'est vraiment intéressant :

Au cours de la vidéo, on apprend également que Marc Bergevin a reçu un appel pour échanger son 15e pick et on lui a offert un choix de troisième ronde pour reculer de 2 rangs (Vegas - 17e au total, choix qui est devenu Peyton Krebs).