article

L'incroyable pari de Marc Bergevin!

Il a mis sa tête sur le billot!

Partager sur Facebook

À pareille date l'an dernier, le Canadien n'allait nulle part, était déjà écarté des séries éliminatoires et le futur ne semblait pas particulièrement rose à Montréal.

Le DG de l'équipe, Marc Bergevin, était vu comme le principal responsable de cette honteuse débandade et la majorité des partisans et journalistes demandaient publiquement son congédiement.

Bref, tout allait mal.

Le plus grand problème de l'équipe, le même depuis plus d'une décennie, était le manque flagrant d'un joueur de centre de premier trio et la faiblesse notoire de la ligne de centre du CH. Un an plus tard, non seulement il ne s'agit plus d'un problème, on commence même à parler d'une force avec tous les jeunes joueurs de l'organisation mais surtout grâce à la progression fulgurante du jeune Jesperi Kotkaniemi qui ne cesse d'impressionner.

Soudainement, tout va bien à Montréal et le futur est plus rose que jamais.

L'animateur et chroniqueur sportif Gabriel Marineau du WKND 91.9 et BLVD 102.1 a souligné une information pour le moins révélatrice. En février l'an dernier, à quelques mois seulement du repêchage, Kotkaniemi ne figurait même pas dans le top-10 des meilleurs espoirs disponibles! En fait, le seul joueur de centre potable dans le top-10 était Barrett Hayton qui était classé en 10e position.

C'est pourtant à ce moment précis, de l'aveu même de Trevor Timmins, que la direction du CH avait pris la décision de repêcher Kotkaniemi et ce, même s'il n'était pas nécessairement sur le radar des équipes de bas de classement.

Au repêchage, avec le 3e choix total, Bergevin aurait pu opter pour le choix populaire et tenter de sauver sa peau. On se rappellera à ce moment que l'attaquant Filip Zadina était le joueur réclamé par les partisans. Alors qu'il n'avait pas droit à l'erreur, il a fait un énorme pari et mis sa tête sur le billot en sélectionnant plutôt le jeune Kotkaniemi, considéré comme un choix surprise et un gros risque par bien des experts. S'il avait fallu qu'il se trompe, son poste aurait potentiellement réellement été en danger et on lui aurait remis cette décision sur le nez pendant des années. Le risque était énorme.

Non seulement savons-nous déjà qu'il a fait le bon choix mais Kotkaniemi, à 18 ans seulement, est déjà un joueur indispensable au Canadien et assurément une future vedette dans la LNH alors que la progression de Zadina semble stagner à Detroit, lui qui tente de faire sa place dans la Ligue Américaine.

À la lumière de cette énorme décision alors que le futur de l'équipe était en jeu, force est d'admettre que Marc Bergevin a bel et bien les deux mains sur le gouvernail et mènera cette équipe à bon port. On se doit donc de lui donner le crédit qui lui revient et faire confiance en son plan pour la suite des choses.