La vraie raison derrière la sélection de Kotkaniemi dévoilée!

Le choix du CH était fait depuis février!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
16 16 Partages

Après seulement 20 matchs à la saison, le Canadien semble déjà avoir frappé le gros lot avec sa sélection du jeune Jesperi Kotkaniemi en 1ere ronde, au 3e rang total, même si celui-ci était pourtant classé beaucoup plus bas, soit entre le 7e et 10e rang, dépendamment des listes.

Dans une entrevue livrée avec le journaliste Mathias Brunet de La Presse, le recruteur en chef du Canadien, Trevor Timmins, affirme que pour lui son choix était fait plusieurs mois avant le repêchage et ce, même si d'autres excellents joueurs étaient disponibles et surtout mieux classés comme Filip Zadina, Brady Tkachuk ou Quinn Hughes.

Mais qu'est-ce qui a convaincu Timmins de jeter son dévolu sur Kotkaniemi plutôt qu'un autre joueur?

Sa position de centre naturel en premier lieu mais un match en particulier au tournoi des U17 lui a particulièrement ouvert les yeux sur son réel potentiel. Dans ce match contre la Suède, Kotkaniemi a obtenu deux buts et deux aides, dont un but et deux aides en première période:

"Il a connu son éclosion à ce tournoi. Il y a un match, une période, contre la Suède, où il a dominé outrageusement. Il n’a pas fait seulement un pas de géant, il en a fait trois. Il n’était pas dans notre top 5 avant ce tournoi, mais voilà pourquoi nous suivons ces jeunes joueurs toute l’année, de dire Timmins. Il y a eu ce match, et il a continué sur sa lancée au Championnat du monde des moins de 18 ans [en avril]. Mais mon idée à moi était faite à compter de février. Ce qui frappait, c’est qu’on voyait qu’il rendait ses partenaires de trio meilleurs, il transportait son trio. Et il pouvait aussi marquer. Il y avait de bons joueurs disponibles, Tkachuk, Zadina et aussi plusieurs bons défenseurs. Mais Kotkaniemi était un véritable centre, même s’il jouait à l’aile chez les pros en Finlande. On voulait un joueur capable de disputer beaucoup de minutes, un joueur capable d’avoir un impact sur ses coéquipiers et efficace en possession de rondelle."

Timmins a d'ailleurs avoué que l'idée de voir Marc Bergevin transiger son 3e choix total pour reculer de quelques rangs et ajouter un choix en prenant la chance d'avoir Kotkaniemi toujours disponible quelques rangs plus loin lui a donné des sueurs froides, lui qui voulait à tout prix le sélectionner:

"On le voulait vraiment. On ne voulait pas transiger pour descendre de quelques rangs. On prend toujours le risque de perdre le joueur qu’on veut vraiment."

Force est d'admettre que jusqu'à présent, Kotkaniemi donne raison à Timmins et Bergevin, lui qui ne devait initialement retourner dans les mineures après le camp d'entraînement pour parfaire son jeu mais qui a surpris tout le monde et a réussi à se tailler une place régulière dans la formation.

Même Timmins, malgré qu'il lui prédisait un superbe futur dans la LNH, a d'ailleurs avoué ne pas avoir prévu tel scénario pour le jeune qui venait tout juste de fêter ses 18 ans:

"On fait toujours des projections à long terme, quand on repêche un jeune. Je ne croyais pas qu’il était prêt. Je ne m’y attendais pas."

En 20 matchs jusqu'à présent cette saison, Kotkaniemi présente une fiche de 3 buts et 7 passes pour un total de 10 points, lui qui évolue sur un troisième trio et est utilisé sur la deuxième vague de l'avantage numérique. Il est vite devenu un favori de la foule avec son talent hors du commun et son sourire contagieux.

Partager sur Facebook
16 16 Partages

Source: La Presse