article

Le Omsk d'Avangard est complètement ravagé par le Coronavirus

Le virus fait des ravages dans la KHL!

Partager sur Facebook

Alors que tout semble rouler comme sur des roulettes avec le plan de retour des activités dans la LNH, on ne peut pas en dire autant pour la KHL.

Hier, la LNH annonçait les résultats de la première semaine de la Phase 3. On apprenait que pas moins de 2618 tests ont été administrés à plus de 800 joueurs. Sur ce total, seulement deux joueurs ont reçu un résultat positif à la COVID-19. Tout se déroule comme prévu, à quelques jours de voir les joueurs s'envoler vers leur ville-bulle respective (Toronto pour les joueurs des équipes de l'Est et Edmonton pour les joueurs des équipes de l'Ouest) le 26 juillet prochain, où la ligue pourra exercer un contrôle encore plus serré sur la santé de tous ses joueurs.

Du côté de la KHL, le portrait est beaucoup plus sombre.

Selon ce que rapporte le journaliste Aivis Kalnins du Full Press Coverage, l'équipe du Avangerd de Omsk est présentement complètement décimée par le Coronavirus. C'est pas moins de 20 joueurs et membres du personnel de l'équipe de Bob Hartley qui seraient présentement infectés. Si bien que l'organisation n'a eu d'autre choix que de suspendre son camp d'entraînement et annuler tous ses matchs préparatoires qui devaient avoir lieu entre le 4 et le 9 août prochain.

Le 17 juillet dernier, l'équipe du Spartak de Moscou annonçait que 13 de ses joueurs avaient également testé positif.

On ignore pour l'instant quel sera l'impact sur la prochaine saison de la ligue. 

Plus de détails suivront.


Les Golden Knights de Vegas ont annoncé que l'attaquant Max Pacioretty n'était pas en mesure de s'entraîner avec l'équipe pour l'instant. On a cependant précisé que la raison n'était pas reliée à un test positif.


L'attaquant étoile Taylor Hall des Coyotes de l'Arizona a recommencé à discuter contrat avec la direction de l'équipe. Âgé de 28 ans, il deviendra agent libre sans compensation à la fin de la présente saison et sera libre comme l'air à l'ouverture du marché des joueurs autonomes.