article

Peter Stastny pense qu'on devrait maintenant déménager une équipe à Québec

Un ambassadeur de marque

Partager sur Facebook

Peter Stastny est l'un des meilleurs joueurs de son époque et clairement l'un des grands joueurs qui a eu l'occasion de jouer dans la Vieille Capitale. Il a maintenant 64 ans et continue de surveiller attentivement les faits et gestes du circuit Bettman :

- "Il devrait y avoir une équipe !"

- "Malheureusement, il n'y avait pas de place dans l'Est pour une équipe d'expansion. C'est ce qui explique le choix de Las Vegas tout d'abord, et ensuite le fait qu'on ait préféré Seattle à Québec. Mais là il est grand temps, on devrait maintenant déménager une concession à Québec."

Peter mentionne que cette année a montré que nous devons implanter une 8e équipe canadienne :

- "Avec une équipe à Québec, ça aurait été parfait cette saison, avec huit équipes au Canada en cette période de pandémie."

Le support et l'appui de l'ancien #26 des Nordiques envers le retour de ces derniers est à tout épreuve. Il dresse des parallèles intéressants avec le contexte entourant les Jets de Winnipeg. (Équipe pour laquelle évolue son fils Paul)

- "De voir Paul à Winnipeg, ça me fait penser à quand moi j'étais avec les Nordiques, mes beaux jours à Québec. Les partisans sont passionnés par leur équipe, ils adorent ce sport et j'ai le feeling que les joueurs aiment la ville, l'esprit de famille et jouer dans un marché de vrais amateurs."

Difficile de dire à quel point la voix de Peter Stastny compte dans ce débat, mais chose certaine, avoir un ambassadeur de cette trempe est un atout considérable pour les amateurs de hockey de Québec. Intéressant de voir les explications qu'il donne concernant les deux expansions qui ont été préférées à Québec (Seattle et Vegas), il semble certain de son coup et bien informé.

Chose certaine, depuis le tout début on nous rappelle que le retour des Nordiques va passer par un déménagement beaucoup plus que par une expansion. 

Avec la situation catastrophique actuelle entourant l'organisation des Coyotes de l'Arizona, ça pourrait être plus tôt qu'on ne le pense. Nous ne pouvons pas croire que la ligue et les autres propriétaires vont endurer cela encore longtemps. 

Ça fait déjà plus d'une décennie que ça dure et ça ne fait qu'empirer.

Notamment depuis une semaine, un article de l'excellente Katie Strang de The Athletic fait énormément jaser. Un article qui met en lumière plusieurs choses qui clochent grandement avec ce qui se passe au sein de l'organisation des Coyotes de l'Arizona. Le moins que l'on puisse dire est que le hockey dans le désert de l'Arizona est en eaux troubles et pas à peu près.

Combien de temps avant que les Coyotes soient encore une fois vendus et déménagent ailleurs ?