article

Yves Thibaut aura vu le CH avant de mettre fin à ses jours

Quelle histoire de courage et de tempérance!

Partager sur Facebook

Les Canadiens de Montréal ont des partisans dévoués partout au pays et ailleurs dans le monde. Pour plusieurs, cela implique que l'occasion de voir leur équipe favorite jouer en personne est plutôt rare.

Pour Yves Thibaut, un fan fini du tricolore originaire de Saint-Jean-Baptiste-de-Restigouche en Acadie, l'occasion d'assister au match entre les Canadiens et les Flyers au Centre Bell avait une signification particulière et profonde. Yves souffre d'un cancer du cerveau et fera appel à l'aide médicale à mourir vendredi pour mettre fin à ses jours. Il aura eu la chance de voir son équipe favorite en personne avant qu'il quitte sa famille, ses amis, ses proches.

À l'âge de 17 ans, l'acadien a reçu une très mauvaise nouvelle. Il a avait une tumeur au cerveau de la taille d'un pamplemousse. Après de longs traitements en radiothérapie, il s'est remis de son cancer et a pu vivre une vie normal jusqu'à la trentaine. C'est alors que la tragédie a refait surface. Il a été retrouvé gisant au sol de son appartement, gisant au sol en état de sévère déshydratation. Il s'agissait d'une conséquence des séquelles laissées par sa tumeur.

Yves Thibaut avait perdu une bonne partie de ses facultés physiques et cognitives. Fort et déterminé, il a réussi à retrouver ses capacités mentales, mais les convulsions et les chutes ne cessaient de se multiplier. Il est partiellement paralysé, a perdu une partie de sa vision et de son ouïe et se déplace difficilement. Il a donc du vivre sous les soins des médecins depuis.

Il y a un an et demi, une autre mauvaise nouvelle l'attendait. Il a reçu un nouveau diagnostic de cancer du cerveau. Il prit alors une décision finale: il allait mettre fin à sa souffrance par l'entremise de l'aide médicale à mourir.

Yves est un homme d'une force de caractère remarquable. Malgré sa décision, il n'a jamais arrêté de vivre, de profiter de sa vie. Il a passé beaucoup de temps avec ses proches, ses amis et sa famille. Il n'a jamais cessé de les faire rire avec son sens de l'humour cru et cinglant. 

Son petit frère, Martin a décidé d'organiser un évènement spécial pour Yves avant que son séjour sur Terre ne prenne fin. Yves Thibaut allait pouvoir voir les Canadiens de Montréal jouer en personne. Il a aussi eu la chance de rencontrer ses idoles, Guy Carbonneau, Réjean Houle, Gilbert Delorme et Jean Perron qui lui a prêté sa bague de champion de la coupe Stanley.

Yves s'est réjouit d'avoir pu vivre une expérience aussi spéciale. Vendredi sera son dernier jour et selon les dires de ses proches, il est résolument calme et très zen de mettre fin à ses jours. Il sera entouré de sa famille et de ses amis alors qu'il recevra l'aide médicale à mourir chez Sylvain Sinclair, son meilleur ami qui l'aura accompagné au cours d'une période difficile.

Quelle belle histoire inspirante de courage et de tempérance! Yves Thibaut profite de ces derniers jours accompagné de ceux qu'il aime. Il reposera en paix.