article

Vincent Damphousse croit que le CH a raté sa chance d'acquérir son prochain capitaine

Êtes-vous en accord avec lui?

Partager sur Facebook

Maintenant que l'on sait, même si personne ne le confirmera officiellement jusqu'à la fin de son contrat, que Shea Weber a disputé son dernier match dans la LNH et qu'il n'est plus dans l'entourage de l'équipe sur une base régulière, le Canadien est désespérément à la recherche de leadership pour traverser la tempête actuelle.

Dès le début de la saison, le DG Marc Bergevin a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de nommer un nouveau capitaine cette année et qu'il préférait y aller avec simplement un groupe d'assistant qui formerait un comité de leaders.

Serait-ce parce que le Canadien n'a pas réellement un bon candidat pour porter le C sur son chandail?

L'ancien entraîneur des gardiens de l'équipe, Stéphane Waite, est d'ailleurs d'avis qu'il n'y a pratiquement pas de leaders dans la chambre présentement.

Selon l'analyste Vincent Damphousse, si la direction de l'équipe n'avait pas commis une importante erreur il y a quelques années, elle aurait déjà son nouveau capitaine aujourd'hui.

Lors de sa chronique à l'émission L'Antichambre sur les ondes de RDS, l'ancien joueur étoile a affirmé haut et fort que c'était Brady Tkachuk et non Jesperi Kotkaniemi que le CH se devait de sélectionner au troisième rang total lors du repêchage de 2018.

"C'était lui notre prochain capitaine..."- Vincent Damphousse

Ironiquement, non seulement Kotkaniemi a quitté l'organisation au cours de l'été en raison d'une offre hostile que le Canadien a choisi de ne pas égaler mais les Senators d'Ottawa ont nommé Tkachuk comme nouveau capitaine de leur organisation au cours des derniers jours.

Difficile avec le recul de ne pas donner raison à Damphousse et d'affirmer que Bergevin et Trevor Timmins auraient dû sélectionner le meilleur joueur disponible, même s'il s'agissait d'un ailier, et non pas y aller avec un joueur classé plus loin pour combler un besoin organisationnel immédiat au centre.

Statistiquement, Tkachuk (131 points en 208 matchs) a aujourd'hui plus du double de points de Kotkaniemi (65 points en 182 matchs) depuis son arrivée dans la LNH.

Voyez ici l'extrait en question.