article

Une des équipes favorites pour acquérir Carey Price ne sera pas dans le derby

Oubliez ce scénario!

Partager sur Facebook

L'idée d'échanger Carey Price fait tranquillement son chemin à Montréal et ce scénario semble de plus en plus probable avec l'arrivée de Jeff Gorton à la tête du département hockey et la possibilité d'une reconstruction complète.

Lorsque l'on pense à échanger Price, trois équipes viennent immédiatement en tête: Les Oilers d'Edmonton et l'Avalanche du Colorado, pour des raisons évidentes, puis les Canucks de Vancouver puisqu'il s'agit de l'équipe la plus près de son lieu de naissance, lui qui a grandit en Colombie Britannique.

Par contre, il faudra immédiatement oublier les Canucks dans les futures rumeurs au sujet de Price.

Alors que l'on a procédé à un grand ménage similaire à celui du Canadien à Vancouver, le nouveau patron du département hockey de l'équipe, Jim Rutherford a été présenté aux médias hier lors d'une conférence de presse.

Le premier joueur dont il a mentionné le nom lorsqu'on lui a demandé sa vision à court et moyen terme pour l'équipe est le jeune gardien Thatcher Demko, qu'il a qualifié de gardien franchise, rien de moins.

Déjà qu'il ne faisait pas vraiment de sens pour les Canucks d'inclure Demko dans une transaction avec le Canadien pour Price, en plus du fait qu'ils n'ont pratiquement aucun espace sur leur masse salariale en ce moment, nous avons maintenant la confirmation qu'il fait bel et bien partie des plans d'avenir de l'équipe et c'est autour de lui que l'on veut construire.

Âgé de 26 ans, le choix de 2e ronde des Canucks en 2016 est donc à Vancouver pour y rester.

Il faudra donc enlever le nom des Canucks dans les spéculations entourant une possible transaction impliquant Carey Price avec le Canadien.