article

Un journaliste s'avance sur le prix à payer pour amener Sidney Crosby à Montréal

Ça passe ou ça casse?

Partager sur Facebook

Tel que nous vous le rapportions plus tôt, l'attaquant vedette Sidney Crosby aurait déjà songé signer avec le Canadien de Montréal à titre d'agent libre plus tôt dans sa carrière mais un joueur du CH à l'époque l'aurait découragé de le faire.

On sait que Crosby a un attachement particulier au Canadien, son équipe préférée depuis qu'il est enfant, lui dont le joueur favori était Kirk Muller. De plus, son père, Troy Crosby, a déjà été repêché par Montréal.

Mais la question à poser présentement est si Crosby veut quitter Pittsburgh, maintenant que l'équipe se retrouve à la croisée des chemins et devra inévitablement passer au travers une longue et pénible reconstruction sous peu.

Lui dont il restera encore 4 ans à écouler à son contrat à la fin de la présente saison, reconnu comme l'ultime compétiteur, sera-t-il satisfait de disputer les dernières années de sa carrière au sein d'une équipe qui n'aura aucune chance de gagner ou bien demandera-t-il à la direction des Penguins de l'échanger pour tenter d'ajouter une quatrième Coupe Stanley à son brillant CV en plus d'aider l'équipe qui l'a repêché à accélerer sa reconstruction avec les pièces reçues dans une potentielle transaction qui l'impliquerait.

Quel serait le prix à payer si le Canadien voulait amener Crosby à Montréal?

Le journaliste Michael Traikos du Toronto Sun s'est penché sur la question et, selon lui, toute transaction envoyant Sid avec le Canadien devrait inclure le jeune Nick Suzuki comme base. D'autres espoirs et choix pourraient être également demandés mais il ne fait aucun doute à ses yeux que Suzuki devrait être la pièce maîtresse de la transaction du côté du CH.

Advenant le cas où Crosby était disponible sur le marché et désirait venir à Montréal, Marc Bergevin devrait absolument évaluer la situation.

Évidemment, il est un meilleur joueur que Suzuki, lui qui est encore parmi les meilleurs sur la planète. Alors que la fenêtre du Canadien pour espérer remporter la Coupe Stanley semble s'ouvrir, elle pourrait cependant être de courte durée. C'est pourquoi l'idée d'ajouter une superstar qui produit encore à un rythme d'un point par match et qui est l'un des plus grands leaders de la ligue est pour le moins alléchante.

Pourrait-il être tenté de se mettre all in pour profiter des dernières années de Carey Price et Shea Weber en ajoutant un joueur de la trempe de Crosby pendant 4 ans, quitte à sacrifier une partie du futur de l'équipe? Rappelons que ce trio a eu du succès ensemble au sein de Team Canada dans le passé et sont de bons amis.

Sacrifieriez-vous Suzuki, qui à 21 ans est déjà le centre numéro un de l'équipe à long terme, pour mettre la main sur Crosby? Que seriez-vous prêt à ajouter de plus dans l'échange?

Il s'agit là d'une question qui demanderait certainement une longue réflexion.