Un dirigeant d'une équipe de la LNH s'attend à une saison 2020-21 écourtée

La LNH pourrait-elle être forcée de diminuer le nombre de matchs?

HabsolumentFan

Pendant plusieurs semaines, Gary Bettman a martelé à qui voulait bien l'entendre que la priorité de la LNH était de disputer une saison complète de 82 matchs la saison prochaine et ce, peu importe quand et comment seraient disputées les séries éliminatoires cette saison.

Maintenant les séries qui tirent déjà à leur fin, on commence à faire les plans en vue de la saison 2020-21.

Officiellement, la date d'ouverture a été fixée au 4 décembre pour l'instant.

En entrevue avec le journaliste Greg Wyshynski de ESPN, un dirigeant de la LNH s'est d'ailleurs exprimé anonymement sur ce à quoi il s'attendait en vue de l'an prochain et il ne croit pas que le projet de Bettman de disputer une saison complète sot même possible.

"Nous réalisons tous qu'une saison complète de 82 matchs est de rêver en couleurs. Ça n'arrivera tout simplement pas. Je m'attend à une saison entre 60 et 65 matchs qui débutera en janvier prochain."

De son côté, un autre dirigeant d'équipe de la LNH, lui aussi de façon anonyme, s'est montré un peu plus optimiste en affirmant s'attendre à une saison d'environ 70 matchs parce que c'est le minimum pour les contrats de télé régionaux.

Hier, nous vous rapportions que certains dirigeants d'équipes se préparaient même pour un début de saison en janvier ou février.

Quoiqu'il en soit, il semblerait que la ligue n'aura possiblement d'autre choix que de réduire son nombre de matchs la saison prochaine.

Une autre raison qui pourrait peser lourd dans la balance en vue d'une saison écourtée c'est que les propriétaires voudront avoir des partisans dans les gradins alors on voudra repousser la date d'ouvderture le plus possible en espérant que la situation sanitaire s'améliore d'ici là.

On s'attend à voir l'arrivée un vaccin pour la Covid-19 vers le mois de décembre pour les employés en ligne de front initialement puis distribué à la population au printemps. Ainsi, la plupart des équipes font présentement leurs projections en visant des gradins remplis à 50% pour débuter la saison et une augmentation progressive par la suite.

Après avoir relevé le défi de main de maître de présenter les séries éliminatoires dans des bulles en pleine pandémie sans jamais avoir un seul cas positif, il sera très intéressant de voir comment Gary Bettman et les dirigeants de la LNH relèveront ce nouveau défi de présenter la saison 2020-21 maintenant. [pub]