Un coup d'oeil sur l'alignement potentiel du Canadien

Voyez les détails!

Jeremy Pearman

Depuis l'arrivée de Kent Hughes, le Canadien a subi plusieurs changements à son alignement. En effet, le nouveau DG n'a pas hésité à échanger ses vétérans pour des choix et des joueurs plus jeunes.

Tyler Toffoli, Ben Chiarot, Artturi Lehkonen, Brett Kulak, Shea Weber (son contrat) et plus récemment, Jeff Petry ont tous quitté le club dans la dernière année. 

Parmi les nouveaux arrivants, on compte notamment Justin Barron, Kirby Dach, Evgeni Dadonov, Michael Matheson et Juraj Slafkovsky

Voici à quoi devrait ressembler l'alignement du CH pour débuter la saison prochaine, gracieuseté de Puck Empire sur Instagram :

L'attaque sera le point fort de l'équipe cette année. Cole Caufield et Nick Suzuki sont des valeurs sûres au sein du premier trio, alors qu'ils seront probablement accompagnés de différents ailiers au cours de la saison, à moins que Slafkovsky concrétise éventuellement sa place. L'offensive n'est certainement pas élite, mais la profondeur pourrait compenser pour cette lacune. Si Caufield continue sur sa lancée, Dach augmente sa production offensive et certains ailiers font un pas vers l'avant, l'équipe pourrait certainement compter plus de buts que l'an dernier.

À la défense, Matheson est loin d'être un mauvais remplaçant pour Petry, surtout avec la saison passée que ce dernier a connu. Le top 4 laisse un peu à désirer, mais la présence de vétérans comme Joel Edmundson et David Savard viendra stabiliser la ligne bleue alors que Chris Wideman ajoutera une touche offensive à la droite. Il sera intéressant de voir ce que Jordan Harris et Justin Barron amèneront à la table à leur saison recrue. 

Dans les buts, on va souhaiter non seulement que Carey Price demeure en santé, mais qu'il performe mieux qu'à la fin de la saison dernière, où ses blessures du passé l'ont clairement affecté. Sinon, Jake Allen et Samuel Montembeault peuvent former un duo adéquat. Cayden Primeau fera-t-il le saut vers la LNH suite à une solide performance en séries avec le Rocket?

Malgré que personne ne s'attend à voir Montréal dans le haut du classement la saison prochaine, il serait surprenant que le club connaisse une année comme la dernière, surtout sous la tutelle de Martin St-Louis.