article

Un analyste propose au Canadien de transiger pour Steven Stamkos

Imaginez le scénario!

Partager sur Facebook

Après avoir réglé son problème de gardien auxiliaire en faisant l'acquisition du vétéran Jake Allen et avoir potentiellement réglé son problème à gauche de sa brigade défensive en faisant l'acquisition des droits de négociations de Joel Edmundson, est-ce que Marc Bergevin s'attaquera au problème d'ailier droit prolifique par la suite?

C'est du moins ce que beaucoup de partisans du Canadien souhaiteraient, question d'améliorer le punch à l'attaque de l'équipe et de trouver un ailier capable de compléter les jeux de Nick Suzuki et Jonathan Drouin sur un premier trio.

L'analyste Raphaël Doucet du 91.9 Sports y va d'une idée pour le moins surprenante. Il propose de transiger avec le Lightning de Tampa Bay pour mettre la main sur l'attaquant vedette Steven Stamkos. Rien de moins.

L'idée de l'analyste découle du fait que le Lightning, qui aura de difficiles décisions à prendre pour réduire sa masse salariale l'an pochain et se conformer au plafond, a prouvé être en mesure de gagner sans Stamkos, maintenant à une seule petite victoire d'atteindre la finale de la Coupe Stanley. 

Le Canadien serait d'ailleurs l'une des rares équipes de la ligue à posséder suffisamment d'espace sur sa masse salariale ET les éléments qui pourraient intéresser le Lightning pour conclure une telle transaction.

"On jase là... Le Lightning est coincé sous le plafond et démontre qu’il peut gagner sans Stamkos. Stamkos pourrait-il être échangé? 30 ans. Encore 4 ans x 8,5 M$. Centre naturel, il peut aussi jouer à droite. 45 buts il y a 2 ans. 42 au prorata cette saison. Le verriez-vous à MTL?"- Raphaël Doucet

Par contre, pour faire l'acquisition d'un joueur de la trempe d'un Steven Stamkos, le Canadien devra payer très cher. Si nous sommes réaliste, on peut facilement s'imaginer devoir donner au minimum un Cole Caufield en plus du 1er choix 2020 (16e total) ainsi qu'un autre élément de qualité ne serait-ce pour que le DG Julien BriseBois daigne prendre connaissance de l'offre du CH. Cependant, son contrat constituerait une véritable aubaine à Montréal pour sa production.

Mais même si le Lightning décidait de se départir de son capitaine et le Canadien réussissait à l'acquérir, il y a tout de fois quelques obstacles à ce scénario de rêve.

  • Stamkos dispose d'une clause complète de non-mouvement à son contrat. C'est donc dire qu'il a son destin entre les mains et peut refuser toute transaction s'il n'est pas satisfait de sa nouvelle destination. Voudrait-il quitter le soleil chaud de Tampa pour venir s'installer dans la neige à Montréal?
  • De plus, il y a une raison pourquoi l'attaquant vedette a signé à un salaire aussi bas de 8.5 millions de dollars alors qu'il aurait pu toucher les 10 millions et plus: Le faible taux d'imposition de la région. S'il accepte de quitter, ça fera mal à son portefeuille.
  • Finalement, Stamkos a subit quelques blessures sérieuses au cours des dernières années. Il faudra s'assurer qu'il est complètement remis pour la suite avant de donner autant d'effectifs pour l'acquérir.

Seriez-vous prêt à donner autant pour celui qui deviendrait automatiquement le meilleur sniper qu'a connu l'équipe depuis des années?

  • Âgé de 30 ans, Steven Stamkos a compilé une fiche de 29 buts et 37 passes pour un total de 66 points en 57 matchs. Il lui reste 4 ans à écouler à son contrat lui rapportant 8.5 millions de dollars par année.

Qu'offririez-vous au Lightning pour l'ancien premier choix total de 2008?