Un analyste est convaincu que Pierre-Luc Dubois se prépare à signer à Montréal

Voyez les détails!

Marco Normandin

Hier, nous apprenions que le gros attaquant de puissance Pierre-Luc Dubois avait informé les Jets de Winnipeg qu'il n'avait pas l'intention de signer de nouveau contrat avec l'équipe avant la fin de la prochaine saison et qu'il souhaitait profiter de son autonomie à l'été 2024 pour tester sa valeur sur le marché.

On peut donc en conclure que, d'une manière ou d'une autre, ses jours sont probablement maintenant comptés avec les Jets. Soit il sera échangé durant les prochains mois, soit il quittera tout simplement dès qu'il aura l'occasion.

Suite à ces déclarations de l'attaquant Québecois, l'animateur Mario Langlois du 98.5 Sports y a été d'une intrigante déclaration.

Convaincu que Dubois a toujours rêvé de jouer avec le Canadien, il croit qu'il signera à Montréal lorsqu'il en aura l'occasion et portera l'uniforme du Canadien pour la saison 2024-25. Il se questionne d'ailleurs à savoir si cette donnée ne pourrait pas influencer le choix du CH au repêchage dans deux semaines puisque Dubois est un joueur de centre.

"Tel que je l’ai souvent mentionné, j’ai toujours eu le feeling que le rêve de Pierre-Luc Dubois est de venir jouer à Montréal aussitôt qu’il en aura l’occasion si l’intérêt est réciproque. Or voilà qu’il a déjà laissé savoir aux Jets qu’il avait l’intention de tester le marché des joueurs autonomes dans un an. Les Jets ont donc une grosse décision à prendre d’ici la prochaine date limite des transactions sans quoi ils le perdront pour rien. La question, avec un hypothétique duo Suzuki / Dubois au centre, as tu absolument besoin de repêcher un centre le 7 juillet. Ceci dit, si le CH juge que Shane Wright est le meilleur joueur, go peu importe la position car avant qu’il devienne dominant, ça va prendre de 3 à 5 ans facile."

- Mario Langlois

Si l'on prend pour acquis que le CH aurait un duo de centres composé de Nick Suzuki et Pierre-Luc Dubois, devrait-on ajouter un autre centre de qualité en Shane Wright ou plutôt le gros ailier en Juraj Slafkovsky pour compléter le trio de Suzuki et Caufield?

Âgé de 23 ans, Pierre-Luc Dubois a compilé une fiche de 28 buts et 32 passes pour un total de 60 points en 81 matchs la saison dernière. Il lui reste une dernière année à écouler à son présent contrat avant de devenir agent libre avec restriction puis sans restriction l'année suivante.

On se souviendra alors qu'il était sur le marché des transactions à Columbus, le Canadien aurait dû donner Suzuki et Romanov pour convaincre les Blue Jackets de l'échanger à Montréal. Maintenant il pourrait s'amener avec le CH sans devoir toucher au noyau de l'équipe.

Chose certaine, si Langlois a raison et Dubois signe vraiment à Montréal dans deux ans, il viendrait accélérer de beaucoup la reconstruction du Canadien!

Voyez la publication au bas.