TROPHÉE CALDER: Cole Caufield a terminé beaucoup plus loin que prévu dans la course!

Voyez les détails!

Marco Normandin

C'était hier que la LNH présentait officiellement son gala de remise de trophées pour la saison 2021-22.

Le trophée Calder, remis à la recrue de l'année est allé sans trop de surprise au défenseur Moritz Seider des Red Wings de Detroit qui a connu une saison exceptionnelle.

Il a coiffé au fil d'arrivée les attaquants Trevor Zegras des Ducks d'Anaheim et Michael Bunting des Maple Leafs de Toronto.

Par contre, lorsque l'on regarde le résultat des votes, on réalise que la saison - ou devrait-on plutôt dire la mi-saison - exceptionnelle de l'attaquant Cole Caufield du Canadien n'a pas obtenue autant de respect qu'elle aurait dûe.

Malgré un début de saison atroce sous les ordres de Dominique Ducharme qui semblait l'étouffer, Caufield a tout de même réussi à terminer l'année avec une impressionnante récolte de 43 points en seulement 67 matchs. C'est toutefois au 9e rang seulement qu'il a terminé suite à la compilation des votes.

Voici le classement final avec le nombre de points des votes:

  • 1. Moritz Seider (82, 7-43-50) - 1853
  • 2. Trevor Zegras (75, 23-38-61) - 1191
  • 3. Michael Bunting (79, 23-40-63) - 877
  • 4. Lucas Raymond (82, 23-34-57) - 499
  • 5. Jeremy Swayman (41, 23-14-3, 2.41) - 210
  • 6. Anton Lundell (65, 18-26-44) - 185
  • 7. Tanner Jeannot (81, 24-17-41) - 153
  • 8. Matthew Boldy (47, 15-24-39) - 38
  • 9. Cole Caufield (67, 23-20-43) - 31
  • 10. Alexandre Carrier (77, 3-27-30) - 14

Caufield a terminé avec aucun vote de première place, aucun vote de deuxième place, 1 vote de troisième place, 6 votes de 4e place et 8 votes de cinquième place pour un total de 31 points.

Imaginez où il aurait pu terminer au classement s'il avait eu Martin St. Louis comme entraîneur-chef toute la saison.