Trois joueurs témoignent de l'intensité de Nathan Mackinnon

Voyez ici

Maxime Ouellet

Au hockey et dans le sport en général, il n'y a pas que le talent qui importe lorsque l'on veut réellement gagner comme Nathan Mackinnon. L'intensité et la discipline sont deux choses très importantes afin d'amener son jeu à une autre dimension. Plusieurs joueurs ont témoigné de l'intensité de Mackinnon, et il s'agit de témoignages plutôt insolites qui démontrent très bien son désir de gagner.

Le premier vient de Ian Cole, défenseur ayant évolué pour l'Avalanche pendant deux saisons. Il mentionne que à un moment, Mackinnon lui a carrément dit d'améliorer son régime parce qu'il était trop gros. À l'époque, Cole était déjà un vétéran ayant évolué plus de 10 saisons dans la LNH. Il faut donc assez de culot pour faire une telle demande.

La seconde histoire vient de nul autre que son coéquipier vedette, Cale Makar. Après les séries de 2019, où Makar a disputé son premier match dans l'uniforme de l'Avalanche, Mackinnon lui aurait dit qu'il n'était pas assez bon, alors qu'il venait tout juste de terminer les séries avec un total de 6 points en 10 matchs, alors qu'il n'avait même pas disputé un match lors de la saison régulière. Makar indique que Mackinnon l'a vraiment aidé à s'améliorer avec cette remarque.

Le troisième témoignage et non le moindre est celui de Sidney Crosby. Alors qu'ils s'entraînaient ensemble pour l'une des premières fois, Mackinnon aurait crié à Crosby de se réveiller alors qu'il jouait encore au niveau junior avec les Mooseheads d'Halifax. Crosby étant un vétéran déjà très bien décoré, cette remarque l'a grandement surpris.

Mackinnon a vraiment l'ADN d'un gagnant et il le démontre très bien. Ces trois témoignages en disent vraiment long sur son désir de gagner. Il pousse, par sa volonté, ses coéquipiers à devenir meilleurs.