Transactions: Énorme dilemme en vue pour Marc Bergevin!

Cette possible transaction pourrait ultimement lui coûter son poste!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
70 70 Partages

Plus les jours avancent et plus les séries éliminatoires dans la LNH tirent à leur fin. Avec seulement 4 équipes encore dans le portrait, les 27 autres ont déjà entammé leurs plans estivaux.

Nous sommes maintenant à la mi-mai, c'est donc dire qu'il ne reste que exactement 5 semaines avant le repêchage de la LNH qui aura lieu à Dallas le 22 juin prochain. On s'attend à de très grosses annonces un peu partout dans la ligue puisque, depuis plusieurs années déjà, c'est maintenant le moment rêvé pour faire de grosses modifications à l'alignement puisque les limites du plafond salarial sont temporairement augmentées durant l'été et toutes les équipes disposent soudainement d'assez de place pour accueillir certains joueurs qu'ils n'auraient jamais pu se permettre à peine quelques semaines plus tôt.

Le Canadien fait évidemment partie de ces équipes qui auront de gros changements à faire et, connaissant Marc Bergevin, on s'attend à ce qu'il tente un coup de circuit, question de débuter la prochaine année du bon pied et surtout redonner espoir aux partisans de l'équipe.

Plusieurs rumeurs circulent dont celle provenant du réputé Bob McKenzie de TSN qui affirme que les chances de voir Max Pacioretty échangé au repêchage sont excellentes puisqu'il ne cadrerait plus dans les plans de l'équipe à moyen ou long terme. La question qui se pose maintenant est que recevra le Canadien en retour de son capitaine si une telle transaction avait bel et bien lieu?

Une rumeur verrait le CH échanger Pacioretty en retour d'un choix de 1ere ronde au prochain repêchage, choix situé autour du numéro 10. Parmi les équipes ciblées, on y trouve les Oilers d'Edmonton avec le choix #10 et les Islanders de New York avec les choix #11 et #12. Ces deux formations semblent un choix logique pour vouloir mettre la main sur Pacioretty et on dit que le CH pourrait utiliser ce choix reçu pour repêcher un jeune joueur de centre et le développer.

Mais le problème est là. Comme le mentionne le journaliste Jared Book, une telle transaction n'aidera le Canadien que dans plusieurs années alors qu'on échangerait l'un des meilleurs attaquants de l'équipe en retour d'un jeune joueur qui mettra du temps avant d'atteindre la LNH.

Pour illustrer la situation, Book a donné l'exemple des Canucks de Vancoucer qui, en 2013, avaient échangé le gardien Cory Schneider aux Devils du New Jersey en retour de leur choix de 1ere ronde qui était le 9e total. Avec ce choix ils ont jeté leur dévolu sur le jeune de centre Bo Horvat qui à 23 ans est maintenant établi dans la LNH après deux saisons de 20 buts ou plus.

Mais aussi bon est Horvat, il a tout de même pris du temps à se développer. C'est donc dire que même si le CH met la main sur un jeune centre à ce rang, il lui prendra tout de même du temps avant de pouvoir aider l'équipe et Bergevin ne sera fort probablement plus en poste pour apprécier le fruit de cette transaction. Book estime qu'un choix de 1ere ronde moyen sélectionné au 10e rang prendra 2 à 3 ans avant d'atteindre la LNH et un autre 1 à 2 ans avant de s'établir, ce qui revient à un 3 à 5 ans d'attente, un délais énorme que Bergevin n'a pas présentement le luxe de s'offrir.

C'est donc dire que si le Canadien échange Pacioretty, ce devra être en retour de joueurs qui viendront immédiatement combler les lacunes de l'équipe. 

Que feriez-vous à la place du DG du Canadien? 

Partager sur Facebook
70 70 Partages

Source: Jared Book