article

Stéphane Waite adresse toutes les rumeurs qui courent au sujet de Carey Price

Voici ce qu'il avait à dire sur le sujet!

Partager sur Facebook

Suite à la véritable bombe qui est tombée ce matin sur Montréal avec l'annonce du départ pour une période indéterminée de Carey Price qui a demandé de l'aide au programme spécialisé de la LNH, les spéculations vont bon train.

Les réseaux sociaux étant ce qu'ils sont, tous les partisans du Canadien ont aujourd'hui leur petite idée de la vraie raison qui a poussée Price à quitter l'équipe et demander de l'aide.

Mais la réalité, c'est que personne ne le sait vraiment.

S'il y a quelqu'un qui a été particulièrement proche de Carey Price au cours des dernières années, c'est bien son ancien entraîneur des gardiens, Stéphane Waite.

En entrevue à l'émission On Jase sur les ondes de RDS, Waite a tenu à rectifier les faits et remettre les pendules à l'heure concernant les rumeurs qui circulent déjà un peu partout. Voici ce qu'il avait à dire.

"Entendez-moi bien. La situation de Carey Price n'a rien à voir avec l'alcool, rien à voir avec les drogues, rien à voir avec les pilules et rien à voir avec le gambling. Carey, c'est quelqu'un qui fait très attention à son corps et qui mène une petite vie tranquille auprès de sa famille. Par contre, il est très exigeant envers lui-même et parfois ça peut devenir difficile à gérer toute cette pression de performer."- Stéphane Waite

Waite s'est également aventuré sur le possible élément déclencheur qui l'a mené jusqu'à sa demande d'aide aujourd'hui.

"Il m'a confié cet été qu'il avait trouvé ça extrêmement difficile de se rendre si loin en séries éliminatoires et passer si près de la Coupe Stanley sans la remporter. Ce fût un été très difficile pour lui, en plus de son opération au genou. Je l'ai texté aujourd'hui pour lui dire que j'étais vraiment fier de lui d'avoir le courage de prendre sa santé mentale en main comme ça. Je suis d'ailleurs persuadé qu'il passera au travers cette épreuve et reviendra en grande forme."- Stéphane Waite

Ça a le mérite d'être clair. On peut tout de suite mettre fin aux spéculations et lui laisser le temps de se remettre sur pied paisiblement.

D'ailleurs, le communiqué de sa conjointe, Angela Price, abondait également dans le même sens et faisait référence à la santé mentale.

En espérant que les partisans du Canadien auront la classe nécessaire de traiter cette situation délicate avec respect pour l'être humain derrière l'athlète.