Stéphan Lebeau se vide le coeur sur Sylvain Lefebvre et le CH!

L'ancien du Canadien dit sa façon de penser!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
113 113 Partages

La nouvelle est sortie hier: Le Canadien a annoncé officiellement le congédiement de Sylvain Lefebvre à titre d'entraîneur-chef du Rocket de Laval.

Lui qui était en poste depuis maintenant 6 ans avec le club école du CH n'avait mené sa troupe aux séries éliminatoires qu'à une seule reprise.

Ce congédiement n'a pas surpris Stéphan Lebeau, ancien attaquant du Canadien qui a aussi agi à titre d'entraîneur-adjoint à Lefebvre pendant deux ans au sein du club école du CH. 

En entrevue à l'émission Du Sport Le Matin avec les animateurs Michel Langevin et Enrico Ciccone sur les ondes du 91.9 Sports, Lebeau a avoué que Lefebvre n'était pas un entraîneur très axé sur les victoires de son équipe mais plutôt sur le développement de ses jeunes joueurs. Il affirme d'ailleurs que ce dernier lui a déjà reproché de trop vouloir gagner alors qu'il était en fonctions à ses côtés. Chose qu'il a d'ailleurs toujours peine à comprendre aujourd'hui, lui qui n'est pas vraiment certain des raisons qui ont poussées Lefebvre à refuser de le voir de retour derrière le banc de l'équipe à l'époque.

Selon lui, si l'organisation du Canadien voulait mettre l'emphase sur le développement de ses jeunes, il est évident aujourd'hui qu'il s'agit d'un échec lamentable puisque le club école n'a à peu près pas développé de joueurs de qualité pour la LNH durant les dernières années.

''On avait une différente philosophie, après la première saison, Sylvain m'avait reproché d'être trop axé vers la victoire. On a souvent servit le discours qu'on était pas la pour nécessairement gagner, on était là pour développer, c'est correct, si t'es là pour développer à ce moment là développe. Qu'est-ce qu'on a développé au cours des 6-7 dernières années dans le club école du Canadien? Pas grand chose, donc pour moi, c'est une double échec de l'organisation du Canadien.''

Toujours selon Lebeau, le Canadien n'a amené dans son club école aucun espoir qui sont des succès garantis. Il parle plutôt de joueurs comme Daniel Carr, Charles Hudon ou Sven Andrighetto comme des joueurs avec un certain talent qui cognaient à la porte de la LNH mais n'étaient pas des espoirs de type A.

Vous pouvez entendre au bas l'entrevue complète, gracieuseté de RadioEGO.

Partager sur Facebook
113 113 Partages

Source: 91.9 Sports