article

Réjean Tremblay dévoile le vrai problème entre Marc Bergevin et Geoff Molson

Ce serait la raison pourquoi la situation en est rendue à ce point

Partager sur Facebook

Même s'il a amené son équipe jusqu'en finale de la Coupe Stanley il y a de cela à peine quelques mois, Marc Bergevin écoule présentement la dernière année de son contrat et ne sait pas ce qu'il l'attend pour la suite des choses.

Après 10 ans à la barre du Canadien de Montréal, il pourrait quitter l'équipe à la fin de la saison... Ou avant.

Généralement, un propriétaire qui a confiance en son DG le renouvelle toujours avant que n'arrive la dernière année de son contrat. La raison est simple, on veut le placer en situation d'autorité et s'assurer qu'il n'y ait pas un climat d'instabilité au sein de l'organisation, lui qui doit gérer plusieurs dossiers qui ont un impact direct sur l'avenir à long terme de l'équipe.

Si ce n'est pas le cas, le DG est de manière générale congédié puis remplacé. Rarement voit-on un DG terminer son contrat et tout simplement quitter à la fin de celui-ci.

Mais c'est présentement le statut quo chez le Canadien de Montréal. Non seulement Marc Bergevin n'a-t-il pas de prolongation de contrat en poche mais la haute direction de l'équipe a laissé savoir en début de saison qu'il n'y aurait pas de négociations d'ici la fin de l'année.

De quoi créer un climat d'instabilité et alimenter la machine à rumeurs.

Le vétéran journaliste Réjean Tremblay, qui regorge d'informateurs bien placés pour l'informer de ce qui se passe à l'interne, croit savoir ce qui bloque présentement dans ce dossier.

Sur les ondes du 91.9 Sports ce matin, Tremblay a affirmé que Geoff Molson serait à l'origine de la situation présente.

"Je me suis informé auprès de certaines personnes et mes sources sont cr*ssement fiables! Le problème, c'est que Geoff Molson n'est pas capable de prendre une décision en ce moment et ne sait pas s'il doit ramener Marc Bergevin ou non. Il n'est pas capable de trancher. Sauf que s'il n'est pas capable de prendre de décision, Bergevin va la prendre pour lui."- Réjean Tremblay

Si ces informations sont exactes, c'est donc dire que Molson serait toujours en réflexion et n'aurait pas un plan précis de la situation pour le moment alors que Bergevin commencerait à s'impatienter et potentiellement évaluer ses options ailleurs, d'où les rumeurs qui l'envoient présentement à Los Angeles avec les Kings.

Mais si l'on se fie à l'incident survenu lors de la photo d'équipe cette semaine, il devra vite trancher avant que la situation ne devienne invivable au sein de l'organisation. 

D'ailleurs, en point de presse aujourd'hui, Bergevin a indiqué qu'il désirait toujours demeurer DG du Canadien