article

Plusieurs employés de TVA affirment avoir vécu l'enfer

Gros changements à la direction du Groupe TVA!

Partager sur Facebook

Au cours des derniers jours, la présidente du Groupe TVAFrance Lauzière, annonçait dans une note interne que le patron de TVA Nouvelles et de TVA Sports, Serge Fortin, n’occuperait plus son poste de vice-président au Groupe TVA. Lui qui était vice-président de la salle d’information depuis 16 ans aurait, selon de nombreux employés qui se sont confiés, instauré un véritable régime de terreur à l'intérieur de l'entreprise.

Selon ce que rapportent conjointement les journalistes Émilie Bilodeau et Katia Gagnon de La Presse, la nouvelle de son départ aurait été célébrée comme une véritable libération par les employés toujours à l'emploi du réseau.

Nombreux d'entre eux (21 au total) se sont confiés de façon anonyme sur leur réalité sous ses ordres mais quelques anciens ont décidé de le faire à visage découvert. C'est d'ailleurs le cas de Karine Champagne, ancienne animatrice de TVA Sports à qui on avait cavalièrement retiré son émission et qui a décidé de partir il y a maintenant 6 ans.

"On pouvait devenir invisible aux yeux de certains patrons. Ils pouvaient saluer tout le monde et faire des high five à tout le monde. Rendus à toi, ils se viraient de bord… Ça te démolit. À TVA Sports, ils m’ont annoncé que je n’animais plus juste avant que j’entre en ondes. Je ne l’ai pas vue venir. On ne m’avait pas fait de commentaires sur mon travail avant ça. C’est comme si je venais de recevoir un coup de batte de baseball dans la face et je devais faire semblant de rien en ondes. Nous voulons avoir l’assurance que ce genre de comportement ne se reproduira plus jamais. Nous voulons également des excuses. La gestion par la peur, la stratégie de la carotte et du bâton ont fait leur temps et n’amèneront rien de constructif. En cette époque où le mouvement #metoo débusque les abus de toutes sortes, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, il est primordial de susciter un sentiment d’appartenance, de bien traiter ses employés et de soutenir leur développement. Est-ce trop demander?"- Karine Champagne

La décision de faire ce changement important à la tête du Groupe TVA semble être la bonne à la lueur de toutes ces allégations. Espérons que les choses changent pour le mieux à l'interne.

Vous pouvez consulter les nombreux autres témoignages au bas.