Pierre Gervais dévoile la vraie raison du fameux ménage Russe de Marc Bergevin

Voyez les détails!

Marco Normandin

C'est le sujet de l'heure depuis déjà quelques jours: Le fameux livre de Pierre Gervais, ancien gérant de l'équipement du Canadien de Montréal.

De nouveaux détails circulent sur les réseaux sociaux depuis le weekend et on en apprend beaucoup sur ce qui se passait vraiment dans le vestiaire du CH alors que Gervais jure qu'il ne raconte que la vérité.

Présentement en tournée médiatique, il en profite également pour répondre à diverses questions connexes. Sur les ondes du 98.5 Sports, il a d'ailleurs confirmé une grosse rumeur qui circulait depuis quelques années dans l'entourage du Canadien: La fameuse partie de cartes qui avait poussé Marc Bergevin à se débarrasser de tous les joueurs Russes dans l'équipe.

La situation s'est déroulée en 2017 alors que les Rangers viennent d'éliminer le Canadien lors du 6e match de leur série à New York.

Cette rumeur, rapportée à l'époque par le regretté Mike Bossy, affirmait qu'après la rencontre, lors du vol de retour, les joueurs Russes de l'équipe se sont réunis dans l'avion pour y jouer une partie de cartes et ne semblaient pas affectés outre-mesure de l'élimination du Canadien. Dans le groupe, on y retrouve entre autres Alexander Radulov et Andrei Markov.

Tel que le rapportait Bossy à l'époque, après avoir vu les Russes jouer aux cartes en s'amusant dans le fond de l'avion, Marc Bergevin ne l'a tout simplement pas pris, considérant que c'était inacceptable dans les circonstances. Max Pacioretty est intervenu pour les défendre, prétextant que la saison était terminée. C'est là que les frictions entre les deux hommes auraient commencées.

Questionné sur cette rumeur qui ne fait pas partie de son livre, Pierre Gervais avait ceci à dire.

"J'en ai pas juste entendu parler, je l'ai vu. C'est vraiment vrai. C'est une gang qui était ensemble et qui était moins portée sur l'aspect de gagner. C'était pas si important. Quand t'es un instructeur, c'est fâchant. Même moi et le staff, après une mauvaise défaite, y'a personne qui avait le goût de rigoler. Je dis pas qu'il faut se morfondre pendant deux jours mais au moins arrange-toi pour pas que ça paraisse trop. Là eux ils venaient d'en perdre une et c'était pas grave, ils avaient du fun et jouaient aux cartes."

- Pierre Gervais

Suite à cet incident, tous les joueurs du clan Russe ont curieusement quitté l'organisation dans les semaines et mois qui ont suivi: Alexander Radulov, Andrei Markov, Mikhail Sergachev, Alexei Emelin, Alex Galchenyuk et Nikita Nesterov.

On se rappellera de la saga entre Markov et Bergevin dans les négociations houleuses de son contrat qui n'ont finalement jamais abouties et qui l'ont forcé à quitter le Canadien avec un total de 990 matchs, à seulement 10 de l'important plateau des 1000.

On peut même ajouter le nom de Max Pacioretty à cette liste, lui qui avait eu une prise de bec avec Bergevin à ce sujet.

De ce que l'on comprend des déclarations de Gervais, ce n'était effectivement pas un hasard.

Vous pouvez entendre ici l'extrait dans son intégralité.