article

Phillip Danault lance un message clair à son DG!

Les joueurs du Canadien ont besoin d'aide!

Partager sur Facebook

C'est la journée des bilans aujourd'hui chez le Canadien alors que tous les joueurs de l'équipe sont revenus à l'aréna pour une dernière fois, question de venir vider leur casier respectif avant de quitter pour l'été, sachant que plusieurs joueurs ne seront pas de retour la saison prochaine.

Avant de partir, chacun d'entre eux ont accepté de faire un mini point de presse devant les multiples journalistes présents, question de répondre à toutes les questions qui leur étaient destinées.

C'est d'ailleurs le cas de l'attaquant Phillip Danault qui, fidèle à son habitude, ne s'est pas défilé en entrevue en disant les vraies affaires aux médias, notamment le besoin criant d'un joueur de centre à Montréal. Il s'attend d'ailleurs à de gros changements dans l'entourage de l'équipe, pleinement conscient que ce type de saisons est inacceptable chez le Canadien.

''Il nous manque un centre, on n’est pas fous. Nous sommes pas mal certains qu’il va y avoir des changements. Une saison comme ça à Montréal, c’est inacceptable.''

En plus d'être franche et honnête, cette déclaration semble être un message clair à son DG Marc Bergevin pour qu'il déniche de l'aide immédiate à sa formation en faisant l'acquisition d'un vrai joueur de centre numéro un, question d'équilibrer l'attaque du Canadien. Espérons maintenant que Bergevin l'entendra et agira. 

ANDREW SHAW FORCÉ D'ÊTRE OPÉRÉ

Parmi les autres joueurs qui n'ont pas peur de dire le fond de leur pensée, on compte l'attaquant Andrew Shaw.

Ce dernier a avoué d'emblée qu'il devra se faire opérer au cours de l'été et ratera plusieurs semaines d'activités mais s'est fait rassurant, ajoutant qu'il devrait être fin prêt, à temps pour le début de la prochaine saison.

Il a aussi affirmé avoir passé tous les tests d'usage suite au coup à la tête qu'il a subit dans le match face aux Stars de Dallas lorsqu'il a frappé de plein fouet le défenseur Greg Pateryn. Shaw dit que les symptômes de commotion cérébrale ont duré pendant environ trois jours après la rencontre mais que depuis tout va très bien dans son cas. Il dit s'être senti rassuré lorsqu'il a rencontré un spécialiste des commotions cérébrales qui a évalué sa situation avant de lui donner le feu vert pour retourner au jeu.