On connait le prix à payer pour Kevin Fiala

Voyez les détails!

Marco Normandin

Tel que nous vous le rapportions la semaine dernière, il semble maintenant inévitable que la direction du Wild du Minnesota transigera son attaquant étoile Kevin Fiala durant la saison morte.

Les chances sont d'ailleurs très élevées pour que cette transaction soit même annoncée durant le repêchage qui aura lieu à Montréal, au Centre Bell.

La raison est bien simple: Fiala devient agent libre avec restriction et, suite à la saison qu'il a connu en 2021-22, de loin sa meilleure en carrière, il pourra se négocier une impressionnante augmentation de salaire.

Avec le rachat des contrats de Zach Parise et Ryan Suter dont le pénalités commenceront à handicaper son équipe d'environ 11 millions de dollars sur la masse dès la saison prochaine, le DG Bill Guerin n'aura d'autre choix que de sacrifier son attaquant qui a déçu en séries éliminatoires.

Âgé de 25 ans, Kevin Fiala a compilé une spectaculaire fiche de 33 buts et 52 passes pour un total de 85 points en 82 matchs cette saison, bon pour le 23e rang des meilleurs pointeurs de toute la LNH.

Évidemment, Kent Hughes doit s'intéresser à un tel joueur lorsqu'il devient disponible sur le marché mais la question est: À quel prix?

Le journaliste Michael Russo de The Athletic a fait l'analyse et en est venu à la conclusion que la direction du Wild se basera fort probablement sur l'échange de l'été dernier qui avait vu l'attaquant Sam Reinhart se retrouver avec les Panthers de la Floride en retour d'un choix de 1ere ronde en 2022 ainsi que le jeune gardien Devon Levi pour déterminer le prix de Fiala.

C'est donc dire que Reinhart, qui était dans la même situation qu'est présentement Fiala et venait de connaître une saison de 40 points en 54 matchs (soit un ratio d'environ 60 points sur 82 matchs), aura coûté un choix de 1ere ronde tardif ainsi qu'un espoir de calibre B.

Il est donc réaliste de croire que Fiala coûtera plus cher en vertu de sa fiche d'un point par match.

Si l'on se fie à cette prémisse et que l'on joue au jeu des spéculations, le Canadien devrait donc offrir au minimum une offre de la sorte au Wild:

Choix de 1ere ronde 2022 (Calgary) + Choix de 2e ronde 2022 (Edmonton) + un espoir du type Jesse Ylonen ou Mattias Norlinder.

Il faudrait par la suite s'entendre avec Fiala sur les termes d'un nouveau contrat, lui qui exigera assurément au moins 7 millions de dollars par année sur un contrat à long terme.

Feriez-vous ce type de transaction si vous étiez DG du Canadien?