article

Max Paciore-qui?

Son remplaçant nous a vite fait oublier Pacioretty!

Partager sur Facebook

Depuis déjà plusieurs mois, Max Pacioretty voulait quitter Montréal et le Canadien tentait activement de l'échanger. Toute la ligue le savait et chaque semaine qui passait lui faisait perdre de la valeur, lui qui entamait la dernière année de son contrat avant de devenir agent libre sans restriction.

La valeur des ailiers offensifs dans la LNH n'était d'ailleurs pas très haute et la plupart des équipes avaient déjà terminé leurs emplettes au cours de l'été, compliquant encore plus la tâche de Marc Bergevin.

Une telle situation aurait facilement tourner au désastre et le Canadien aurait pu perdre son capitaine pour pas grand chose, à preuve, les Hurricanes de la Caroline dans une situation identique avec leur joueur étoile Jeff Skinner n'ont pratiquement rien reçu de la part des Sabres de Buffalo. Tout était en place pour une déception majeure lorsque l'inévitable transaction allait être annoncée.

Puis, Bergevin a sorti un lapin de son chapeau et a réussi à obtenir le jeune Nick Suzuki, vu comme un espoir de premier plan, ainsi qu'un choix de 2e ronde. Ce retour semblait très acceptable dans les circonstances pour une transaction qui s'était conclue à quelques jours du début de la saison. Si Suzuki atteint son potentiel comme il le devrait, il s'agirait d'une excellente transaction pour le CH.

Ah oui, il y avait un certain Tomas Tatar aussi.

Vu par plusieurs comme un vulgaire contrat que Vegas voulait se débarrasser, Tatar venait en quelque sorte tenter de compenser pour la perte de Pacioretty et ses 30 buts et permettre au CH d'avoir une certaine forme de transition en attendant l'éclosion des jeunes joueurs.

Avec un contrat pour encore 3 autres années en poche à un salaire raisonnable de 5.3 millions de dollars, Tatar est reconnu comme un attaquant talentueux capable de marquer 20 buts par saison mais plusieurs doutaient de lui après son séjour à Vegas où il n'avait pas su trouver son rôle avec les Golden Knights, étant laissé de côté plus souvent qu'à son tour.

Mais après seulement 5 matchs de disputés dans la saison, force est d'admettre qu'il a déjà fait oublier Pacioretty aux partisans du Canadien. Formant un trio dynamique aux côtés de Phillip Danault et Brendan Gallagher, Tatar est tout feu tout flamme depuis son arrivée avec le CH, lui qui présente une fiche de 3 buts et 4 passes pour un total de 7 points, en plus d'un différentiel de +5. En comparaison, Pacioretty a disputé 6 matchs à Vegas et n'a récolté qu'un seul point (un but) tout en présentant un différentiel de -3.

Bien qu'il soit encore tôt dans la saison, il ne fait présentement aucun doute que Marc Bergevin a réalisé un coup de maître avec cette transaction et doit recevoir le crédit qui lui revient. Avec Tatar qui compense déjà à lui seul la perte de Pacioretty, imaginez si Suzuki devient un joueur de premier plan et que le Canadien met la main sur un autre bon joueur avec son choix de 2e ronde!

Êtes-vous de ceux qui ont déjà oublié Max Pacioretty