Martin Biron croit que le CH doit donner de longs congés à Carey Price

Intrigante proposition!

HabsolumentFan

L'une des priorités de Marc Bergevin au cours de la dernière saison morte était de trouver un gardien vétéran capable de seconder adéquatement Carey Price. Lors des deux dernières saisons, le Canadien a perdu de précieux points lorsque Pirce n'était pas devant le filet. Cest défaites ont chaque fois coûté une place à l'équipe en séries.

Son premier geste après l'élimination de son équipe face aux Flyers de Philadelphie en première ronde des séries fût de mettre la main sur le gardien Jake Allen des Blues de St. Louis avant de lui offrir une prolongation de deux ans.

Allen, qui était encore gardien numéro un dans la LNH il n'y a pas si longtemps, a tout ce qu'il faut pour offrir à l'équipe des départs de qualité chaque fois qu'il sera utilisé par Claude Julien.

Mais à quelle fréquence devrait-il être utilisé?

Selon Martin Biron, ex-gardien de la LNH devenu analyste, le Canadien devrait utiliser Allen le plus souvent possible et non pas juste dans le deuxième match d'une situation de deux parties en deux soirs. Il va même jusqu'à proposer de l'envoyer dans la mêlée parfois lors de deux matchs consécutifs, question de s'assurer de reposer Price le plus possible.

"Si je suis le Canadien, je ne fais pas juste jouer Jake Allen lors des situations de back to back. Je lui donnerais même des départs consécutifs à l'occasion pour permettre à Carey Price de se reposer près d'une semaine par moments. Entre 50 et 55 matchs pour Price l'an prochain serait l'idéal à mon avis."
- Martin Biron

Il est vrai qu'avec près de 15 millions de dollars d'investissement devant le filet, le CH a le luxe d'avoir deux gardiens compétents chaque soir, peu importe qui est désigné par l'entraîneur-chef. On a également vu à quel point Price peut être dominant en séries éliminatoires lorsqu'il est bien reposé.

Selon Stéphane Waite, le plan de la direction du Canadien serait d'utiliser Jake Allen environ une trentaine de départs la saison prochaine (assumant qu'il s'agisse d'une saison de 82 matchs), laissant ainsi une cinquantaine de départs à Price. [pub]