article

Mark Scheifele dévoile le fond de sa pensée après l'élimination des Jets

Ça ne passe pas!

Partager sur Facebook

Au lendemain de sa suspension de quatre matchs pour avoir violemment chargé Jake Evans du Canadien, l'envoyant à l'infirmerie en civière, l'attaquant Mark Scheifele des Jets de Winnipeg semblait peu repentant, même s'il avait offert un point de presse que l'on pouvait qualifier de politically correct.

On se souviendra de sa déclaration.

"Premièrement, je souhaite un prompt rétablissement à Jake Evans et qu’il revienne au jeu (...) mon objectif était d’empêcher un but. Je prie pour lui. J’étais sous le choc après l’incident. Tout ce que je voulais était d’empêcher un but. Ça me fait mal parce que j’ai du respect pour les joueurs adverses, mes coéquipiers et la ligue. J’ai parlé avec Gallagher. C’est un bon ami. Il me connaît. Nous avons eu une bonne conversation. Je pense que la majorité sait qui je suis profondément et que je suis un personne de coeur."- Mark Scheifele

Il avait par contre affirmé qu'il trouvait la suspension excessive et qu'il avait été surpris du nombre de matchs reçu comme sanction.

Aujourd'hui, lors du dernier jour de disponibilité média des Jets, Scheifele a révélé le fond de sa pensée.

"Je croyais que ce serait Phillip Danault qui tenterait de me neutraliser durant cette série. Mais c'est plutôt le département de discipline de la LNH qui m'a neutralisé."- Mark Scheifele

Au lieu de se responsabiliser sur ses propres gestes qui ont menés à sa suspension, Scheifele a préféré blâmer la ligue pour l'avoir empêché d'aider son équipe dans la série face au Canadien. On se rappellera que Jake Evans a dû rater le reste de la série lui aussi, en raison du coup vicieux de Scheifele.

Sans surprise, ses déclarations ne passent tout simplement pas sur les réseaux sociaux, soulevant l'indignation des partisans.

Pas fort, chef!