article

Marc Bergevin se prononce sur la poignée de main évitée par Paul Maurice des Jets

Voyez le point de presse complet

Partager sur Facebook

En vue de la série face aux Golden Knights de Vegas, le directeur général du Canadien Marc Bergevin était présent devant les journalistes pour répondre aux questions et revenir sur certains dossier.

- Voyez des extraits intéressants :

À propos de la poignée de main évitée par l'entraîneur-chef Paul Maurice des Jets :

"Paul Maurice n'a pas manqué de respect envers l'organisation pour ne pas avoir serré la main des joueurs. C'est optionnel pour l'entraîneur. Il a serré la main de nos entraîneurs... pour nous, il a été parfait dans son comportement."

À propos du contrat octroyé à Carey Price :

"Price est un joueur-clé pour nous. C'est une décision réfléchie son contrat, mais c'état la meilleure décision pour nous." Bergevin ajoute que c'est la décision la plus importante qu'il a prise au cours de sa carrière.

À propos du statut de sous-estimé de son club :

"Comme Tyler Toffoli l'a dit, nous savons que nous sommes négligés face aux Golden Knights, mais ça ne nous dérange pas et ça ne nous a pas trop nui par le passé."

Parlant de Toffoli, Bergevin est également revenu sur ses nouvelles acquisitions des derniers mois et il a mentionné que quand tu signes ou fais l'acquisition de nouveaux joueurs, parfois ça fonctionne et parfois ça ne fonctionne pas, mais ils savaient très bien que les nouveaux-venus étaient tous des joueurs de caractères, qui savent comment gagner une Coupe Stanley.

À propos de la visite de Bob Gainey :

"Il représente ce que nous voulons être en tant qu'équipe."

Pour l'entretien complet :