Marc Bergevin pourrait-il échanger son choix de 1ere ronde?

Le DG du CH pourrait se laisser tenter!

HabsolumentFan

Malgré une amélioration de 25 points par rapport à sa saison précédente, le Canadien n'a pas réussi à se classer en séries éliminatoires cette saison.

Bien que la troupe de Claude Julien ait passé à deux doigts de se qualifier, ce ne fût toutefois pas suffisant pour obtenir son billet pour la grande danse du printemps.

Avec la compétition qui promet d'être encore plus féroce la saison prochaine dans la Conférence de l'Est, le DG Marc Bergevin devra assurément trouver une façon d'améliorer sa formation au cours de l'été pour espérer avoir une chance de se qualifier en 2019-20. Considérant que le marché des agents libres a ses limites, notamment pour l'acquisition d'un défenseur gaucher, le plus gros problème du Canadien, Bergevin pourrait se voir forcé d'y aller par voie de transaction pour mettre la main sur un joueur clé selon ses besoins.

S'il l'a martelé à plusieurs reprises qu'il n'était pas question pour lui d'échanger les jeunes Nick Suzuki, Ryan Poehling et Alexander Romanov, ses meilleurs espoirs, il devra toutefois donner de la qualité s'il veut mettre la main sur un joueur d'impact. Son choix de 1ere ronde (15e total) au prochain repêchage pourrait ainsi devenir sa meilleure monnaie d'échange. Disposant de 10 choix au prochain repêchage et ayant une banque d'espoirs mieux rempli que jamais à Montréal, le DG du Canadien pourrait se permettre d'inclure son prochain choix de 1ere ronde si le retour lui permettrait d'améliorer l'équipe immédiatement et ainsi ouvrir officiellement la fenêtre d'opportunité de l'équipe pour se rendre jusqu'au bout pendant que Shea Weber et Carey Price, les deux leaders de l'équipe, sont encore dans leurs bonnes années.

C'est du moins ce que l'analyste Sean McIndoe de The Athletic croit. Selon lui, dans son plus récent article, le Canadien pourrait s'inspirer du Lightning de Tampa Bay qui avait raté les séries avec 94 points en 2017 avant de se rendre jusqu'en finale de conférence l'année d'ensuite et réaliser que l'équipe n'est peut-être pas si loin de réellement pouvoir aspirer à la Coupe Stanley.

Bergevin devrait-il être agressif et rendre son choix de 1ere ronde disponible sur le marché au prochain repêchage? [pub]

"The case for a trade: We’ll start with what should be, in theory, the easiest trade to sell you on, if only because it would involve the least valuable of the lottery picks. And the case here is a relatively straightforward one: The Habs are pretty good, and should be focused on getting better right now instead of waiting around for some middling first-rounder to make his NHL debut a few years down the road. After all, you don’t swallow big-dollar contracts for 30-something stars like Shea Weber and Carey Price without taking on at least some sense of urgency.

If you prefer a more positive spin, we could remind you that the 2017 Lightning barely missed the playoffs with 94 points and then went to the conference final in 2018, while the 2018 Blues barely missed the playoffs with 94 points and are in the conference final right now. Well, the 2019 Habs barely missed the playoffs with 96 points. They may not be as far from contending as you think they are.

Is it convincing?: It’s not a bad start. (And fair warning, if you’re already rolling your eyes at the thought of a team like Montreal even considering this sort of deal, you may just want to bail on the rest of this piece.)

The pessimist view is that Montreal isn’t as close to contending as their 2018-19 season suggests, and still have to get past Tampa Bay, Boston and Toronto, plus a potentially improved Florida team. But assuming that Marc Bergevin thinks he already has a solid foundation in place here, it might be worth it for him to find out what he could get if he dangled that 15th pick."