article

Marc Bergevin a vraiment essayé fort de signer Mike Hoffman

Imaginez l'alignement avec lui en plus!

Partager sur Facebook

Il y a quelques jours, les Blues de St. Louis annonçaient que l'attaquant Mike Hoffman avait accepté une invitation pour se joindre à leur camp d'entraînement.

Peu de temps plus tard, nous apprenions qu'une entente avait déjà été négociée entre les Blues et Hoffman. Dès que la saison débutera et que la direction de l'équipe pourra placer les noms des attaquants Alexander Steen et Vladimir Tarasenko sur la liste des blessés à long terme, une entente officielle sera annoncée.

Selon les rumeurs, il s'agirait d'un contrat d'un an d'une valeur d'environ 4 millions de dollars.

Mais Hoffman aurait bien pu se retrouver à Montréal.

En plus des 6 acquisitions du Canadien durant la saison morte (Jake Allen, Joel Edmundson, Josh Anderson, Tyler Toffoli, Michael Frolik et Corey Perry), le DG Marc Bergevin a tenté très fort d'amener le sniper avec son équipe.

C'est du moins ce que rapporte le journaliste et insider Elliotte Friedman de Sportsnet dans sa plus récente chronique 31 Thoughts.

Selon lui, malgré tous les efforts de Bergevin pour en venir à une entente avec le meilleur joueur autonome encore sur le marché, la gymnastique salariale qu'il aurait dû effectuer pour lui faire de la place sous la limite du plafond salarial était tout simplement trop complexe à réaliser dans les circonstances.

On peut deviner que l'arrivée de Hoffman à Montréal aurait assurément sorti Paul Byron de la formation et Bergevin aurait dû se débarrasser de son salaire de 3.4 millions de dollars pour les trois prochaines années. Dans le contexte actuel, il était probablement difficile de trouver preneur dans une transaction et il aurait en plus dû sortir un autre contrat de l'organisation.

Même si ultimement il n'a pas réussi à faire son acquisition, cette information nous dit une chose très importante: Marc Bergevin est agressif et croit vraiment en son équipe. On peut donc s'attendre à le voir ajouter un joueur d'impacte à sa formation dans le coin de la date limite des transactions, en vue des séries éliminatoires.

Si tel est le cas, il sera véritablement permi de rêver aux grands honneurs dès cette année chez les partisans du Canadien.