article

Marc Bergevin a rencontré l'agent de Max Pacioretty!

Ça bouge dans le dossier du capitaine!

Partager sur Facebook

Les choses semblent vouloir progresser dans le dossier Max Pacioretty à quelques jours du début du camp d'entraînement du Canadien de Montréal.

Plus tôt cette semaine, le capitaine du CH ait lancé un ultimatum à la direction de l'équipe, affirmant qu'il voulait demeurer à Montréal mais qu'il refusera de discuter de toutes prolongations de contrat à partir du 3 octobre prochain, soit la date officielle du début de la saison.

De plus, Pacioretty a précisé que cette prise de position valait pour toute autre équipe avec laquelle le CH tenterait de l'échanger d'ici la fin de la saison.

C'est donc dire que sa valeur sur le marché sera celle d'un joueur sans contrat à la fin de la saison et chutera de façon significative, liant les mains du Canadien dans ce dossier.

Selon ce que rapporte l'animateur Jean-Charles Lajoie sur les ondes du 91.9 Sports, quelques jours à peine après cet ultimatum lancé à l'équipe, Marc Bergevin aurait rencontré en personne Allan Walsh, l'agent de Pacioretty, au cours des dernières heures.

On ignore à quel point cette rencontre a fait progresser le dossier mais Lajoie soutiens que Bergevin aurait une fois de plus affirmé à Walsh qu'il n'avait aucune intention de faire une offre de contrat à son client, refusant de céder aux pressions médiatique de leur clan dans les derniers jours.

Si tel est le cas, ça confirme qu'une réconciliation entre le clan Pacioretty et le Canadien est désormais impossible et qu'il sera assurément échangé.

On se souviendra qu'une transaction entre le Canadien et les Kings de Los Angeles avait été conclue en juin dernier, à quelques jours du repêchage à Dallas, mais le tout est tombé à l'eau lorsque Pacioretty a refusé une offre de contrat de 6 ans d'une valeur de 38 millions de dollars de la part des Kings.

Reste maintenant à savoir si cette transaction se fera avant le début de la saison ou si Bergevin prendra le pari qu'il pourrait obtenir plus à la prochaine date limite des transactions.

Chose certaine, son départ de Montréal n'est maintenant plus qu'une question de temps. 

Plus de détails suivront.