article

Marc Bergevin a fait très mal aux Bruins

Ouch!

Partager sur Facebook

Durant la saison morte jusqu'à présent, les Bruins de Boston ont perdu les services de leur défenseur étoile, Torey Krug, lui qui a signé un lucratif contrat avec les Blues de St. Louis. De plus, il n'est pas encore certain si le vétéran et capitaine de l'équipe, Zdeno Chara, sera de retour à Boston la saison prochaine, lui qui est présentement agent libre sans restriction.

Les deux joueurs importants n'ont toujours pas été remplacés et laissent un trou béant dans la brigade défensive de l'équipe.

De plus, tel que nous vous le rapportions hier, la direction a annoncé que les Bruins devront débuter la prochaine saison sans les services de leurs deux meilleurs attaquants Brad Marchand et David Pastrnak, tous deux opérés récemment. Ils devront rater plusieurs mois d'activités pour se remettre de leur opération respective.

Depuis l'ouverture du marché des agents libres, les Bruins n'ont fait qu'une seule prise notable, celle de l'attaquant Craig Smith. Ils étaient pourtant dans plusieurs derbys, dont ceux de l'attaquant Taylor Hall et du défenseur Alex Pietrangelo selon les rumeurs.

Mais le DG Don Sweeney convoitait particulièrement deux attaquants pour ajouter du punch offensif à son équipe: Josh Anderson et Tyler Toffoli.

Les Bruins ont tenté à plusieurs reprises de mettre la main sur Anderson, dont à la dernière date limite des transactions et au cours des dernières semaines mais c'est finalement Marc Bergevin qui a remporté le derby. Même chose pour Toffoli alors que Boston se trouvait parmi les quatre autres formations dans la course avec le Canadien.

Pendant que Boston s'est visiblement affaibli au cours de la saison morte et devra débuter la prochaine saison sans deux de ses piliers, le Canadien s'est considérablement amélioré et peut maintenant légitimement croire à ses chances de terminer au-dessus des Bruins au classement la saison prochaine.

Les chances de voir les deux formations se croiser en séries éliminatoires seront grandes et cette fois, le Canadien sera équipé pour aller à la guerre avec son équipe beaucoup plus grosse, physique et méchante.

Tout indique que la rivalité Montréal / Boston pourrait bien renaître et le CH pourrait reprendre le dessus dans le futur.