article

Marc Bergevin a fait mal aux Maple Leafs

Ouch!

Partager sur Facebook

L'acquisition du gardien Jake Allen hier par le Canadien n'aura pas un impact qu'à Montréal. Elle affectera les plans de plusieurs autres formations.

Tout d'abord, il s'agit du premier domino qui tombe dans le dossier des gardiens de but dans la LNH alors que plusieurs formations sont à la recherche d'un nouveau gardien et nombreux sont présentement disponibles sur le marché.

Mais cette transaction affectera particulièrement les Maple Leafs de Toronto.

Selon plusieurs journalistes et insiders, les Leafs, avec la transaction de Kasperi Kapanen à Pittsburgh la semaine dernière, avaient déjà commencé à libérer de l'espace sur leur masse salariale pour faire une offre au défenseur vedette Alex Pietrangelo sur le marché des agents libres.

En plus d'être l'un des meilleurs défenseurs de toute la ligue, Pietrangelo est également natif de l'Ontario. Les Leafs, qui auront cruellement besoin d'améliorer leur brigade défensive, voyaient en lui le candidat parfait pour s'amener avec l'équipe en plus d'être une star locale.

Mais en réussissant à échanger le gardien Jake Allen et son contrat de 4.5 millions de dollars aussi rapidement dans la saison morte permet soudainement aux Blues de libérer suffisamment de masse salariale pour trouver une façon de possible de le garder à St. Louis.

Ainsi, les chances qu'il se retrouve disponible sur le marché des agents libres en octobre prochain pour permettre aux autres formations de la LNH (dont les Maple Leafs) de l'attirer avec une offre de contrat viennent de diminuer de beaucoup.

Bien sûr, les Blues ne sont pas encore sortis du bois et devront libérer encore quelques millions pour leur permettre d'offrir un contrat que l'on estime entre 8 et 9 millions de dollars par année à Pietrangelo mais le bout le plus difficile vient d'être réglé grâce à Marc Bergevin.

Bien peu de formations dans la LNH auraient pu se payer un Jake Allen à 4.5 millions de dollars alors que le plafond salarial restera fixe et que la plupart des formations tentent plutôt de se débarasser de salaires.

Les Leafs auront donc vraisemblablement une autre raison de détester le Canadien!