Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Marc Bergevin a déjà lui-même inventé une fausse rumeur pour congédier un employé du CH

Voyez les détails!

Marco Normandin

Le règne de Marc Bergevin à titre de DG du Canadien de Montréal n'a pas toujours été paisible lors de sa décennie à la barre de l'équipe.

Lui qui aimait avoir le plein contrôle de l'information et s'assurer de ne pas voir ses intentions se retrouver dans les médias avant de lui-même les annoncer, il n'a toutefois pas échappé aux fuites.

Dans le plus récent épisode du podcast Stanley25, nouveau projet commun de JT Utah (25 Stanley) et Maxime Truman (Dans Les Coulisses), ce dernier raconte une anecdote pour le moins croustillante.

Lors de l'été 2017, alors que le Canadien était particulièrement actif sur le marché des agents libres, on avait fait visiter la ville à Karl Alzner, à ce moment l'un des défenseurs autonomes les plus convoités de la ligue, pour tenter de le convaincre de s'amener avec le Tricolore. Truman avait reçu l'information du chauffeur de limousine lui-même, travaillant pour le CH, qui l'en avait informé ainsi que son grand intérêt de signer à Montréal.

Le lendemain, ce même chauffeur l'avait contacté pour lui dire que cette fois, c'était l'attaquant Nick Bonino qu'il avait conduit mais ce dernier, de par son attitude et ses propos, avait laissé comprendre sans équivoque qu'il n'avait aucune intention de venir jouer pour le CH.

Après avoir sorti ces deux histoires sur son site, il a reçu une troisième information privilégiliée de ce contact, lui affirmant qu'il devait aller chercher nul autre que légendaire Joe Thornton à l'aéroport dans les jours suivants puisqu'il était aussi agent libre sans restriction. Évidemment, la nouvelle fut publiée en grande pompe.

Mais cette fois, c'était complètement faux puisque le chauffeur, lorsqu'il s'est présenté à l'aéroport pour aller chercher Thornton, est plutôt tombé sur son patron du CH qui lui a alors annoncé qu'il était renvoyé: Marc Bergevin avait monté une fausse rumeur de toutes pièces pour tenter de trouver qui était la fuite dans son équipe!

C'est le cas de le dire, Bergevin voulait vraiment contrôler l'information et a pris les grands moyens pour y parvenir!

Cette histoire, ainsi que plusieurs autres anecdotes croustillantes, se retrouvent dans le nouveau podcast récemment lancé. Voyez les images au bas.

Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!
Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!