article

Les commentaires de Dominique Ducharme sur la défaite du premier match.

Voyez ici ce qu'il avait à dire

Partager sur Facebook

C'est seulement un match hors-concours dira-t-on, et bien c'est affirmation véridique. Cependant, démontrer aussi peu d'énergie dans un match où on est censé se faire valoir, ce n'est pas ce qui idéal et on peut déjà s'attendre à quelques coupures dans la formation du Tricolore.

Ducharme s'attend bien évidemment à ce que les joueurs reprennent du rythme. Il s'agissait d'un premier match face à une autre formation. Cependant, c'est une année encore une fois légèrement différente que les autres. Au lieu de jouer 8 matchs préparatoires comme les années antécédentes (excluant l'an dernier), ceux qui désirent brouiller les cartes et gagner un poste dans la LNH ne disposent que de 6 matchs pour essayer d'attirer l'attention de l'organisation.

Voici ce qu'il avait à dire en conférence de presse à Jonathan Bernier de TVASports.ca:

«Je trouve que personne n’est sorti du lot. Les gars qui souhaitent se tailler une place doivent saisir ces occasions. Ce soir, il n’y en a pas eu un qui était meilleur que les autres. Ce n’était pas une question d’intensité. On dirait qu’on manquait de gaz. En début de match, je trouvais qu’on avait de l’énergie, qu’on bougeait. Vers la fin de la période, je voyais nos gars revenir au banc difficilement. Ce fut la même chose en deuxième. Il y a des moments où on a bien réagi ce soir, et d’autres, non. Il y a eu de bons moments et de mauvais. Quand tu alternes entre bons et mauvais moments, tu ne peux pas créer de momentum. On va pouvoir se servir de ces matchs-là pour avancer.» -Dominique Ducharme

Le Canadien avait effectivement commencé la rencontre d'une façon désastreuse, avant de légèrement se reprendre en deuxième période et de connaître leurs meilleurs moments lors des 20 dernières minutes de la partie. Nick Suzuki a également commenté le match, le jeune centre était déçu par la sortie de l'équipe.

«On avait l’air d’une équipe qui a volé le jour même du match et qui jouait son premier match préparatoire. Notre troisième période était très bonne, on mettait beaucoup de pression. À ce moment, on a retrouvé nos jambes.»

Ce n'est vraiment pas le temps d'appuyer sur le bouton panique, les matchs préparatoires sont faits pour que les joueurs reprennent peu à peu du rythme, mais surtout pour que des jeunes espoirs puissent impressionner l'organisation. Ce n'est donc vraiment pas la formation régulière qui était là hier.

Ça fait tout de même du bien de voir du hockey à la télévision!