article

Les Blue Jackets auraient donné deux options au CH pour Pierre-Luc Dubois

Le CH n'aurait pas pu acquérir Pierre-Luc Dubois avec KK comme pièce maîtresse!

Partager sur Facebook

Ce weekend, après plusieurs semaines de rumeurs, les Blue Jackets de Columbus ont finalement décidé de transiger leur jeune attaquant étoile Pierre-Luc Dubois en plus d'un choix de 3e ronde aux Jets de Winnipeg en retour des attaquants Patrik Laine et Jack Roslovic.

Au final, on dit que le Canadien de Montréal et les Ducks d'Anaheim étaient les deux autres équipes finalistes dans le derby pour mettre la main sur l'attaquant Québecois de 22 ans.

Mais selon ce que rapporte l'animateur Georges Laraque du 91.9 Sports, si Marc Bergevin voulait mettre la main sur Dubois, il n'y avait que deux options possibles. Ce dernier affirme de source sûre que les Blue Jackets exigeaient au Canadien une offre impliquant le jeune attaquant Nick Suzuki en plus d'un espoir ou plutôt une offre impliquant le jeune défenseur Alexander Romanov ainsi que d'autres éléments.

Mais Bergevin n'a pas mordu puisque les deux joueurs demandés étaient pour lui des intouchables.

"Je peux vous dire de source sûre, j'ai eu une information m'indiquant ce qui était demandé en retour pour pouvoir avoir Dubois. [...] De source sûre, j'ai su que pour avoir Dubois, le Canadien dans l'échange devait inclure ou Suzuki ou Romanov et que les Blue Jackets n'étaient pas intéressés dans un package avec KK. Je dois dire qu'avec cette information, bravo au Canadien de Montréal qui ont bien fait de ne pas embarquer là-dedans parce que pour moi Suzuki et Romanov étaient tous les deux intouchables."- Georges Laraque

L'animateur ajoute également que toute offre avec le jeune joueur de centre Jesperi Kotkaniemi comme pièce maîtresse n'intéressait pas les Blue Jackets, ce qui limitait passablement les options de Marc Bergevin dans ce derby.

Tel que nous vous le rapportions hier, le journaliste Mathias Brunet de La Presse abondait dans le même sens, affirmant que Nick Suzuki en plus de Cayden Primeau avaient été demandé au Canadien dans les négociations pour Pierre-Luc Dubois

Au final, le prix demandé était visiblement beaucoup trop élevé pour pouvoir en arriver à un accord entre les deux équipes.