Les 5 joueurs les plus susceptibles d'être rachetés cet été!

De grosses décisions en vue!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
41 41 Partages

La saison 2018-19 de la LNH tire déjà à sa fin avec seulement quatre formations toujours en vie et à peine quelques semaines à faire avant de voir les nouveaux champions de la Coupe Stanley couronnés.

Ça marquera également le début d'une saison morte qui se dessine comme étant l'une des plus excitantes des 10 dernières années avec de nombreux dossiers chauds, notamment le cas de plusieurs jeunes joueurs vedettes qui deviendront agent libre avec restriction et recevront de gigantesques augmentations de salaire.

Si ces jeunes loups recevront une augmentation massive, ce sera tout le contraire pour certains vétérans qui pourraient se voir montrer la porte et ce, malgré un contrat toujours valide en poche.

Selon TVA Sports, voici les 5 candidats les plus susceptibles de voir leur contrat racheté par leur équipe respective au courant de l'été:

1- Karl Alzner, défenseur, 30 ans - MontréalContrat : cinq ans - 23,125 M$ (2 ans sur 5 d'écoulés, clause de non-échange)
Coût total d’un rachat : 6,416 M$ sur six ans (1,069 M$/an) 

2- Milan Lucic, attaquant, 30 ans - EdmontonContrat : sept ans - 42 M$ (2/7, clause de non-mouvement)
Coût total d’un rachat : 5 M$ sur huit ans (625 000$/an)

3- Andrej Sekera, défenseur, 32 ans - EdmontonContrat : six ans – 33 M$ (4/6, clause de non-échange modifiée)
Coût total d’un rachat : 6 M$ sur quatre ans (1,5 M$/an)

4- Kevin Shattenkirk, défenseur, 30 ans - New York (Rangers)Contrat : 4 ans, 26,6 M$ (2/4, clause de non-mouvement)
Coût total d’un rachat : 5,733 M$ sur quatre ans (1,433 M$/an)

5- Loui Eriksson, attaquant, 30 ans - VancouverContrat : six ans, 36 M$ (3/6, clause de non-échange)
Coût total d’un rachat : 3,33 M$ sur six ans (555 556 $/an)

Si Marc Bergevin décidait de procéder dès cet été au rachat de contrat du défenseur Karl Alzner pour se libérer de ce boulet deux ans après la signature, voici l'impact qu'il aurait sur la masse salariale de l'équipe pour les prochaines années: 

  • 2019-20: 1.069M$ (au lieu de 4.625M$)
  • 2020-21: 4.194M$ (au lieu de 4.625M$)
  • 2021-22: 2.194M$ (au lieu de 4.625M$)
  • 2022-23: 1.069M$ (au lieu de 0M$)
  • 2023-24: 1.069M$ (au lieu de 0M$)
  • 2024-25: 1.069M$ (au lieu de 0M$)

Bien qu'il allégerait sa structure financière immédiatement, Bergevin se verrait toutefois handicapé d'un peu plus d'un million de dollars sur la masse trois ans après que le contrat de Alzner devait prendre fin. Un pensez-y bien pour le DG du Canadien.

Partager sur Facebook
41 41 Partages

Source: TVA Sports