article

“Le Snake” ne croit pas que Kotkaniemi deviendra un joueur étoile

Voyez ses explications!

Partager sur Facebook

L'un des espoirs qui suscitent le plus la controverse à Montréal est certainement le jeune attaquant Finlandais Jesperi Kotkaniemi.

Sélectionné au 3e rang total par le Canadien au repêchage de 2018, Kotkaniemi a surpris tout le monde en réussissant à se tailler une place dans l'équipe régulière à 18 ans, en plus d'y rester toute l'année et connaître une excellente saison à titre de centre du troisième trio.

La dernière saison, sa deuxième en carrière dans la LNH, a cependant été plus difficile et il semblait atteint par la fameuse guigne de le deuxième année. Retourné dans la Ligue Américaine en fin de saison pour l'aider à retrouver sa confiance, certains partisans et analystes ont même été jusqu'à affirmer qu'il s'agissait d'un véritable flop.

D'un côté, il y a ceux qui croient que Marc Bergevin et Trevor Timmins ont commis une grave erreur en le sélectionnant si tôt au lieu de Brady Tkachuk (Senators) ou Quinn Hughes (Canucks) alors que de l'autre, on dit qu'il faut être patient, avec comme exemples les noms de Joe Thornton, Leon Draisaitl, Jonathan Huberdeau ou Aleksander Barkov qui sont tous devenus des joueurs étoiles dans la LNH malgré des débuts modestes.

Mais qu'en pense l'expert en espoirs, Simon "Snake" Boisvert

Invité sur les ondes du 91.9 Sports, Boisvert s'est exprimé sur Kotkaniemi alors qu'on lui a posé la question. Ce dernier a dû avouer qu'il ne le voyait pas devenir un joueur étoile dans le futur. Admettant qu'il avait tout de même du talent et le potentiel de devenir un premier joueur de centre pour une équipe de la LNH, il ne le voit pas se classer parmi les meilleurs joueurs de centre du circuit, mais plutôt entre 20e et 30e, ce qui est tout de même très bien.

Par ailleurs, on a posé la question à Boisvert à savoir qui serait le meilleur joueur de centre du Canadien pour évoluer sur le trio du jeune Cole Caufield lorsque ce dernier s'amènera dans la LNH lors de la saison 2021-22. Pour lui, la réponse évidente était Nick Suzuki. Cependant, il a tenu à spécifier que si l'on choisissait de faire évoluer les deux petits attaquants ensemble, il faudrait absolument les jumeler avec un gors ailier qui patine bien et est capable de frapper, comme Joel Armia par exemple.

Êtes-vous en accord avec son analyse? 

Vous pouvez entendre au bas l'extrait audio dans son intégralité.