Le destin des Canadiens lié à celui... des Blue Jackets de Columbus!

Ça peut sembler étrange... Mais c'est bel et bien le cas!

Publié le par Vincent Gagnon dans Canadiens
Partager sur Facebook
22 22 Partages

Nous savions exactement comment allait se terminer la saison des Canadiens de Montréal depuis plusieurs jours déjà. Une exclusion des séries éliminatoires, et une position tout à fait atroce au classement. La défaite de samedi le 7 avril face aux Maple Leafs de Toronto a justement solidifié la place du Tricolore au 28e rang du classement général de la Ligue nationale de hockey. 

Nous savions donc officiellement que Marc Bergevin et Trevor Timmins allaient assurément faire partie des sept premiers à parler lors du prochain repêchage. Une excellente nouvelle pour ceux qui espèrent voir la troupe de Claude Julien entamer une reconstruction au cours des prochaines saisons. Mais son choix de première ronde n'est pas la seule arme du Canadien. 

On doit garder en tête que l'équipe compte aujourd'hui sur quatre choix de deuxième tour: le sien, celui des Blackhawks de Chicago (acquis dans l'échange qui a amené Phillip Danault contre Tomas Fleischmann et Dale Weise), celui des Maple Leafs de Toronto (acquis dans l'échange de Tomas Plekanec), ainsi que celui des Capitals de Washington (acquis dans l'échange de Lars Eller, en juin 2016).

Nous allons d'ailleurs nous intéresser particulièrement à ce dernier choix. C'est que le destin du Tricolore est intimement lié aux performances des Caps... et des Blue Jackets de Columbus! Comme l'a fait remarquer le journaliste Andrew Zadarnowski, les partisans des Canadiens ont intérêt à ce que la troupe de John Tortorella batte les Caps. Si ces derniers réussissent à battre les Caps, le choix du Tricolore pourrait être meilleur au deuxième tour:

"C'est bon pour le Canadien si Columbus gagne."

C'est là que Jared Book, le collègue de Zadarnowski chez Eyes On The Prize, a donné plus de détails:

"Si Washington est éliminé au cours des deux premières rondes, le plus tôt sera leur choix au repêchage, et Montréal a leur choix de deuxième ronde."

"Les quatre derniers choix (31, 30, 29 et 28) sont les deux participants aux finales de conférences et les deux finalistes à la Coupe Stanley, peu importe s'ils ont remporté leur division. Les gagnants de division sont donc repoussés s'ils ne participent pas à la troisième ronde."

Il a toutefois ajouté que ce ne sera pas un immense changement, mais que ce sera tout de même bénéfique pour le Tricolore. On sait quelle importance un rang peut avoir:

On croise donc nos doigts pour que les Jackets viennent à bout d'Alex Ovechkin et sa bande dès la première ronde!

Partager sur Facebook
22 22 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Barbara J. Perenic/The Columbus Dispatch