article

Le CH doit-il transiger pour retourner Max Domi à l'aile?

Une proposition intéressante!

Partager sur Facebook

L'an dernier après avoir été acquis des Coyotes de l'Arizona en retour d'Alex Galchenyuk, l'attaquant Max Domi a connu avec le Canadien, et de loin, sa meilleure saison en carrière dans la LNH.

Lui qui évoluait à titre de joueur de centre sur le deuxième trio de l'équipe, il ne s'agit toutefois pas de sa position naturelle et tous dans l'organisation sont conscients que dans un monde idéal, c'est à l'aile qu'il jouerait.

Selon le journaliste Olivier Bouchard de The Athletic, un joueur pourrait être parfait pour évoluer au centre du deuxième trio de l'équipe, avec Domi à ses côtés et il s'agit de l'attaquant Jason Zucker du Wild du Minnesota. Lui qui est ouvertement sur le marché et sera vraisemblablement échangé dans les prochaines semaines pourrait certainement intéresser Marc Bergevin. Bon offensivement, Zucker est également excellent dans sa zone et est capable d'évoluer sur le désavantage numérique grâce entre autres à sa grande vitesse.

"Comment trouver un autre tireur capable de profiter au maximum du talent bien particulier de Domi? Si le Canadien mettait la main sur Zucker, par exemple, la question ne se poserait plus. Mais dans la présente situation, c’est moins clair, surtout que Bergevin pourrait décider d’utiliser sa marge pour absorber de mauvais contrats et continuer de garnir sa banque d’espoirs."

Dans le cas où le DG du Canadien était incapable de réaliser une transaction ou une signature pour mettre la main su un joueur de centre top-6, une autre option pourrait se présenter à l'équipe: Celle de muter le jeune Jesperi Kotkaniemi au centre du deuxième trio et le jumeler à Domi. Un pari risqué compte tenu de son jeune âge et son manque d'expérience mais qui pourrait fonctionner selon le journaliste.

"Ces deux constats me mènent à l’affirmation suivante: on devrait sérieusement penser à ramener dès l’an prochain Domi à l’aile pour ainsi l’associer à Jesperi Kotkaniemi. Le Finlandais a montré l’an dernier qu’il sait assurer sur le plan défensif et qu’il excelle dans l’art de garder la rondelle en zone ennemie. Lorsqu’on a réussi à le convaincre d’utiliser son tir, on a pu constater qu’il en possède un bon."

De plus, cette option permettrait potentiellement de libérer une place dans l'alignement sur les deux derniers trios pour un jeune comme Ryan Poehling ou Nick Suzuki si l'un d'eux connait un gros camp d'entraînement.

Chose certaine, l'une des priorités de Marc Bergevin durant l'été sera certainement de trouver une solution pour retourner Max Domi à l'aile, que ce soit à l'interne ou avec l'acquisition d'un joueur sur le marché.

Quelle serait la meilleure option selon vous?

"Voici donc un attaquant qui, à l’aile comme au centre, voit les rondelles rentrer dans le filet adverse à un rythme hors de l’ordinaire lorsqu’il met le patin sur la glace. C’est un talent particulier qui, pour être maximisé, implique qu’on l’associe à des joueurs complémentaires. On peut décider de le faire jouer avec des marqueurs plus limités pour « boucher les trous dans le plancher », mais idéalement, on veut le voir travailler avec des buteurs.

C’est ce qui est arrivé avec Andrew Shaw, qui malgré une vingtaine de matchs sur la touche, a légèrement surpassé son meilleur total de buts à forces égales en carrière.

Jonathan Drouin, lui-même un fabricant de jeu, a lui aussi obtenu sa part de points, mais c’était en grande partie le résultat des séquences heureuses de Domi autour des filets adverses. Puisqu’il ne tire pas souvent au filet, je ne pense pas qu’il était rentable de le garder au flanc de Domi. Sans Drouin, c’est parfois Arturri Lehkonen, parfois Paul Byron qu’on a vu à ses côtés. Les deux ne sont pas de vilains choix, mais Byron a tendance à marquer ses buts peu importe avec qui il joue, alors que Lehkonen… Disons qu’on attend encore le grand déblocage.

Comment trouver un autre tireur capable de profiter au maximum du talent bien particulier de Domi? Si le Canadien mettait la main sur Zucker, par exemple, la question ne se poserait plus. Mais dans la présente situation, c’est moins clair, surtout que Bergevin pourrait décider d’utiliser sa marge pour absorber de mauvais contrats et continuer de garnir sa banque d’espoirs.

D’une part, l’émergence offensive de Domi l’an dernier a en partie été le fait d’une production de buts sur laquelle on ne devrait pas compter dans l’avenir. Mais d’autre part, la poussée offensive que connaissaient ses compagnons de trios en Arizona a continué de s’affirmer avec le Canadien.

Ces deux constats me mènent à l’affirmation suivante: on devrait sérieusement penser à ramener dès l’an prochain Domi à l’aile pour ainsi l’associer à Jesperi Kotkaniemi.

Le Finlandais a montré l’an dernier qu’il sait assurer sur le plan défensif et qu’il excelle dans l’art de garder la rondelle en zone ennemie. Lorsqu’on a réussi à le convaincre d’utiliser son tir, on a pu constater qu’il en possède un bon."