Canadiens : Le CH aurait une équipe en particulier à battre pour entrer en séries!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Le CH aurait une équipe en particulier à battre pour entrer en séries!

Ça passe ou ça casse?

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Durant la dernière saison morte, Marc Bergevin a effectué quelques changements mineurs à l'alignement du Canadien. Contrairement à l'espérance populaire, il n'a cependant pas été en mesure de faire d'acquisition majeure capable de suffisamment améliorer l'équipe pour lui assurer une place en séries éliminatoires.

Comme c'est le cas depuis plusieurs années déjà, les hommes de Claude Julien devront vraisemblablement se battre jusqu'à la toute dernière partie du calendrier régulier avant de savoir s'ils réussiront à se classer en séries ou non.

Depuis la saison dernière, l'attaquant Nick Cousins, le défenseur Ben Chiarot et le gardien Keith Kinkaid sont les trois noms les plus notables qui se sont ajoutés à l'alignement du CH. On pourrait également dire que Ryan Poehling viendra possiblement solidifier l'attaque mais il s'agira de sa saison recrue alors il serait injuste de trop lui en demander.

Le problème c'est que plusieurs formations de l'Association de l'Est ont fait des changements majeurs et pourraient faire un pas de géant au classement la saison prochaine, compliquant la vie du Tricolore. C'est le cas entre autres des Panthers de la Floride qui, avec les Sergei Bobrovsky, Anton Stralman, Brett Connolly et Noel Acciari qui se sont ajoutés, en plus d'un des meilleurs entraîneurs-chefs de l'histoire en Joel Quenneville, ils cogneront assurément à la porte des séries, eux qui avaient terminé à 10 points du CH la saison dernière.

Selon les prédictions de l'analyste Sean Tierney de The Athletic, basées sur des formules bien précises, c'est exactement l'équipe que le Canadien aura à battre la saison prochaine pour espérer participer à la grande danse du printemps. Lui qui voit dans la division Atlantique le Lightning de Tampa Bay, les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto terminer premiers, deuxièmes et troisièmes respectivement, s'assurant ainsi une place en séries, voit le CH et les Panthers se livrer un duel pour la quatrième place de la division et être l'une des deux équipes repêchées dans la conférence.

Selon le modèle de l'analyste, les deux équipes termineraient la saison entre 94 et 96 points, une récolte similaire à celle de de l'an dernier (96 points) pour Montréal, et le tout risque de se jouer dans les dernières parties de l'année. Il voit le CH coiffer de justesse les Panthers au fil d'arrivée et, sans surprise, c'est Carey Price qui devra faire la différence pour y arriver.

Il s'agit-là de prédictions qui semblent plutôt justes, considérant l'alignement qui devrait au mieux être équivalent à celui de l'an dernier suite aux changements effectués par Marc Bergevin. Voyons maintenant voir si ses joueurs seront en mesure de livrer la marchandise lorsqu'arrivera enfin le mois d'octobre.

"I tweeted this view out a few days ago, calling the Canadiens, “death by a thousand paper cuts.” The first line is only the 16th-best top trio by my projections, set to add ~5.2 WAR. The team’s second line is the fourth-best among projected NHL second lines, projected to post ~5.8 WAR. Even the third unit, dragged down a little by Drouin’s mediocre projection, is still expected to post 1.85 WAR, making it an above-average trio (14th-ranked overall among all third lines). The forward groups lacks singular star power but has enough impact spread across the lineup to attack in waves.

The group of backs is more concerning. All four members of the top-four project to be mediocre options in their roles. Mete-Weber and Chiarot-Petry will be on the ice two-thirds of each game and their negligibly positive impacts don’t align with the balanced strength of the forward group. Kulak-Folin does project to be a positive third-pairing.

As I described here, my WAR projections are built using Marcels, which is a method for weighting prior results over a few seasons before making projections. This is helpful for balancing out poor stretches of performances for otherwise productive players (or strong stretches for otherwise non-productive players). This is my segue into a discussion about Carey Price, who I have projected to contributed 4.55 WAR, 12th-best among starters for next season. Kinkaid projects to be a below-average backup (while Lindgren projects as a positive backup…) but, as long as Price returns to top-10 form over the course of a season, that might be enough to slide the Canadiens back into the playoff picture in the East."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Sean Tierney