Le CH a levé le nez sur le meilleur Québecois disponible sur le marché!

Une décision qui en dit long!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
576 576 Partages

Le Canadien en a déçu plusieurs au cours des dernières semaines, voyant le DG de l'équipe, Marc Bergevin, ne réaliser pratiquement aucun coup d'éclat tout en restant muet dans les gros dossiers des meilleurs joueurs disponibles à l'ouverture du marché des agents libres le 1er juillet dernier.

Bergevin a tout de même fait l'acquisition du petit attaquant Max Domi dans un échange controversé avec les Coyotes de l'Arizona en retour du nébuleux Alex Galchenyuk. Il a également mis la main sur l'attaquant Joel Armia des Jets de Winnipeg dans une transaction impliquant le contrat du vétéran gardien Steve Mason, aussitôt racheté par le CH.

Il s'agissait là pour l'instant des deux seuls coups d'envergure pour le DG du CH lorsque l'on réalise que la signature la plus importante de l'équipe cet été était le vétéran joueur de centre Tomas Plekanec qui rentrera au bercail la saison prochaine.

S'il a soulevé le mécontentement des partisans la semaine dernière en approchant Anthony Duclair avec une vulgaire offre à deux volets, perdant le derby aux mains des Blue Jackets de Columbus qui l'ont eu au prix minimum de 650 000$ de la ligue, une nouvelle information a été dévoilée et risque de ne pas aider son capital de sympathie, déjà plutôt faible auprès des fans du Canadien.

En entrevue sur les ondes du 98.5 Sports, l'attaquant David Perron, de loin le meilleur joueur Québecois disponible sur le marché des joueurs autonomes cet été, a affirmé qu'il n'a jamais eu de discussions sérieuses avec le CH avant de s'entendre avec les Blues de St. Louis sur les termes d'un contrat de 4 ans, d'une valeur de 16 millions de dollars, soit une moyenne de 4 millions par année.

Il s'agit d'ailleurs de la deuxième fois que Bergevin rate le bateau dans un dossier impliquant Perron alors que ce dernier rêvait de venir jouer à Montréal à l'été 2016-17 mais le Canadien avait refusé de lui offrir le contrat de deux ans qu'il recherchait, y allant plutôt d'une offre d'un an seulement.

Difficile de comprendre le manque d'intérêt du CH envers un attaquant offensif qui a compilé une fiche de 16 buts et 50 passes pour un total de 66 points en 70 matchs la saison dernière, ce qui l'aurait placé aisément en tête des pointeurs à Montréal devant tout le reste de l'équipe.

Êtes-vous déçu d'apprendre que Marc Bergevin n'avait aucun réel intérêt ni pour Duclair, ni pour Perron, deux attaquants Québecois qui auraient pu aider l'attaque anémique du Canadien?

Partager sur Facebook
576 576 Partages

Source: 98.5 Sports