article

Le Canadien s'est moqué de Gary Bettman après le tirage de la loterie

Très drôle!

Partager sur Facebook

C'est hier qu'avait lieu la très attendue Phase 2 du tirage de la loterie du repêchage pour déterminer le 1er choix total.

Vous pouvez visionner ici les images du tirage en question.

Ce sont finalement les Rangers de New York qui ont eu la main heureuse et ont remporté le droit de repêcher le jeune attaquant vedette Alexis Lafrenière au tout premier rang lors du prochain repêchage annuel de la LNH.

Le Canadien devait faire partie de ce tirage. Du moins, c'est ce à quoi tous s'attendaient avant le début de la ronde qualificative mais, contre toutes attentes, la troupe de Claude Julien a réussi à renverser les Penguins de Pittsburgh pour se qualifier en séries éliminatoires où elle affrontera les Flyers de Philadelphie en première ronde.

Mais le fait de ne pas faire partie du tirage n'a pas empêché le CH de regarder attentivement le résultat.

Avant de procéder au tirage en question, le commissaire Gary Bettman a pris le temps de confirmer que sur chacune des 8 balles impliquées se trouvait bien le bon logo de l'équipe représentée, question de rendre le tout le plus officiel possible et tenter de réduire le nombre de théorie du complot.

Avant que chaque boule soit déposée dans le boulier, on demandait donc à Bettman s'il confirmait que le logo sur la boule était bele et bien celui de l'équipe qu'il représentait. 

Ce à quoi il répondait: 

"Oui, je confirme qu'il s'agit bien du logo de l'équipe X."

À défaut de vivre l'excitation du moment, le Canadien n'a toutefois pas pu s'empêcher d'ajouter son grain de sel en se moquant publiquement du commissaire, publiant son propre logo sur Twitter accompagné de la mention suivante:

"C'est notre logo, on confirme."

Ça fait du bien de voir le Canadien, autrefois beaucoup trop politically correct, se permettre ce genre de légèreté. Faut avouer que c'est quand même très drôle de les voir se moquer publiquement du commissaire de la ligue. 

Voyez la publication au bas.