article

Le Canadien parmi les moins disciplinés de la LNH

Les chiffres sont sans équivoques

Partager sur Facebook

Encore une fois évident hier, les punitions font extrêmement mal au tricolore depuis le début de la saison. 

La troupe de Claude Julien connaît un fort début de saison, mais elle a été privée de quelques points en raison de l'indiscipline. Notamment à Vancouver hier, mais aussi à Toronto, le Canadien a laissé des précieux points sur la table, qui pourraient devenir vraiment importants vers la fin de la saison. (Et ils ont été chanceux que les Oilers n'en profitent pas aussi quoiqu'il faut aussi saluer le travail de l'unité à 4 du CH pour ça)

Phillip Danault l'a mentionné hier, les autres formations canadiennes ont de solides avantages numériques et malgré que les vagues de désavantage numérique font le boulot, quand tu donnes 5 ou 6 powerplays à l'adversaire, inévitablement, ça finit par coûter cher.

Les chiffres appuient cette théorie aussi : En 240 minutes jouées cette saison en temps réglementaire, le Canadien en a passées 81 avec un homme en moins, l'équivalent de 20 minutes par match. (le 1/3 du match)

Voyez où figure Montréal dans le palmarès des équipes les plus indisciplinées de la LNH :

1- Blues de St. Louis (86 minutes de pénalité)

2- Canadiens de Montréal (81 minutes de pénalité)

3- Sharks de San Jose (64 minutes de pénalité)

4- Canucks de Vancouver (60 minutes de pénalité)

5- Maple Leafs de Toronto (59 minutes de pénalité)

6- Red Wings de Detroit (47 minutes de pénalité)

7- Coyotes de l'Arizona (44 minutes de pénalité)

7- Islanders de New York (44 minutes de pénalité)

9- Oilers d'Edmonton (42 minutes de pénalité)

10- Blue Jackets de Columbus (38 minutes de pénalité)

Il est donc clair que le Canadien se tire dans le pied avec l'indiscipline et devra clairement adresser le problème, car ça pourrait finir par faire encore plus mal. Les joueurs en ont parlé, les dirigeants en ont parlé, maintenant il faut que cela se traduise sur la patinoire.