Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

La raison pour laquelle le CH n'a pas repêché Quinn Hughes est révélée

Voyez les détails!

Marco Normandin

Lors du repêchage 2018, le Canadien de Montréal détenait le 3e choix total et avait l'occasion de mettre la main sur un joueur spécial.

Outre Rasmus Dahlin et Andrei Svechnikov, repêchés au premier et deuxième rangs total par les Sabres de Buffalo et les Hurricanes de la Caroline respectivement, d'autres joueurs font déjà leur marque dans la LNH comme Brady Tkachuk (4e) à Ottawa, Evan Bouchard (10e) à Edmonton ou Noah Dobson (12e) à New York.

Mais il y a une autre nom qui aurait pu venir changer le visage de la franchise. Un certain Quinn Hughes, sélectionné au 7e rang total par les Canucks de Vancouver.

Cette année-là, Marc Bergevin et ses recruteurs avaient choisi de repêcher en fonction des besoins immédiats de l'équipe et ont sélectionné Jesperi Kotkaniemi au 3e rang total, alors qu'il était classé entre le 6e et 10e rang sur la grande majorité des listes. La raison est fort simple: On avait cruellement besoin d'un joueur de centre Top-6 à Montréal et c'est pourquoi on l'a priorisé lui plutôt qu'un ailier comme Brady Tkachuk par exemple.

Mais de nouvelles informations ont fait surface sur le processus qui a mené à ce choix, surtout sur une des principales raisons pourquoi on a choisi d'ignorer le défenseur Quinn Hughes, maintenant un joueur étoile dans la ligue.

Selon ce que rapporte le journaliste Marc-Antoine Godin lors d'un récent podcast, c'est encore une fois en raison des besoins immédiats que l'on a ignoré Hughes. Selon lui, la direction de l'équipe jugeait qu'il n'était pas pertinent de sélectionner un autre petit défenseur offensif puisque l'on avait déjà Victor Mete dans l'alignement.

Vous avez bien lu.

"L'argument de dire que le Canadien a déjà Cole Caufield et que d'ajouter un autre attaquant Top-6 qui serait de petite taille avec des lacunes semblables ça pourrait être un petit attaquant marqueur de trop, moi ça fait pas autrement que de me faire penser à l'époque où le Canadien avait décidé de ne pas repêcher Quinn Hughes et l'avait mis plus loin sur sa liste parce que de toute façon ils avaient déjà Victor Mete comme petit défenseur offensif."

- Marc-Antoine Godin

Inutile de dire qu'aujourd'hui Hughes sort d'une saison avec une récolte de 76 points et est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs offensifs de la ligue alors que Mete ne fait non seulement plus partie de l'organisation du CH mais n'est même plus un joueur régulier dans la LNH.

Quelle erreur ce fut de la part de la direction de l'équipe de mettre autant d'emphase sur les besoins immédiats de l'organisation lors du repêchage. Espérons que la nouvelle direction ne refera pas une telle bourde et ira plutôt avec le meilleur joueur disponible peu importe sa position ou son style en première ronde lors de l'encan 2023 qui se tiendra dans moins de 10 jours à Nashville.

Vous pouvez entendre au bas le podcast en question.

Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!
Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!