article

L'équipe de la ECHL à Trois-Rivières portera les couleurs du Canadien

Confirmation qu'ils seront bel et bien associés!

Partager sur Facebook

Tel que nous vous le rapportions ce matin, la ville de Trois-Rivières s'est entendue avec le promotteur Dean MacDonald dans le but d'amener une franchise de la ECHL en Mauricie.

L'équipe en question évoluera dans le tout nouvel amphithéâtre de la ville de Trois-Rivières et, selon ce que rapporte le journaliste Andrew Zadarnowski de Habs Eyes On The Prize, elle portera les couleurs (bleu / blanc / rouge) du Canadien de Montréal.

Ceci vient donc nous confirmer qu'elle sera bel et bien le club école de la ECHL du CH, chose qui facilitera de beaucoup la tâche des dirigeants d'avoir ses deux clubs école (AHL à Laval et ECHL à Trois-Rivières) dans sa cour, tout près de Montréal.

En janvier dernier, le CH avait confirmé son intérêt pour le projet.

Voici un extrait de la lettre, écrite par John Sedgwick de l'organisation du Canadien:

"Je vous écris pour réitérer et réaffirmer ce qui avait été mentionné dans la lettre (écrite par moi-même et datée du 11 novembre 2019) qui accompagnait la proposition d’une franchise de la ECHL que vous ont soumise messieurs Dean McDonald et Glenn Stanford. Le Canadien de Montréal est disposé à s’engager à devenir le principal associé pour une franchise de Trois-Rivières au sein de la ECHL, tel que proposé par Dean McDonald et Glenn Stanford." - John Sedgwick, Vice-président opérations hockey et affaires légales du Canadien de Montréal

De plus, c'est un ancien joueur du Canadien qui a été nommé président de l'équipe alors que l'ancien défenseur et natif de Trois-Rivières, Marc-André Bergeron, a été nommé à ce poste.

L'équipe débutera ses opérations pour la saison 2021-22 et la direction du Canadien a déjà confirmé qu'il y aurait possibilité de voir l'équipe tenir une partie de son camp d'entraînement à Trois-Rivières. L'idée d'un match préparatoire du CH en Mauricie pourrait également être envisagée dans le futur.

Tel que le rapporte le journaliste Steve Turcotte du Nouvelliste, un contrat de 15 ans pourrait être signé sous peu entre l'équipe et la ville.

"Lentement mais sûrement, les pourparlers ont pris de la force. À un certain point, les deux parties ont senti qu’un terrain d’entente pouvait être trouvé. Ce qui nous amène à ce potentiel contrat de 15 ans qui devrait être ratifié au plus tard au début de l’automne. Cinq ans ferme, suivi de deux autres termes de cinq renouvelables selon le désir de MacDonald. Les promoteurs auront donc un an pour se préparer avant la première mise en jeu. Ça ne sera pas de trop. Avec la COVID-19, bien malin qui peut prédire dans quel climat socio-économique l’équipe devra prendre son envol dans 14 mois. Marc-André Bergeron a du pain sur la planche. En ce sens, l’arrivée dans le décor de Mark Weightman – un intervenant apprécié du maire Lamarche – est bénéfique pour placer le projet sur les rails."- Steve Turcotte

Plus de détails suivront.