article

L'employeur de Bob Hartley confirme que Marc Bergevin lui a offert un poste à Montréal

C'est énorme!

Partager sur Facebook

Nous vous rapportions hier une énorme rumeur provenant de l'animateur Georges Laraque du 91.9 Sports.

Laraque affirmait que, selon ses sources, Marc Bergevin aurait profité de sa visite en Russie pour rendre visite à Bob Hartley. Il ne fallait qu'un pas pour comprendre que c'était pour lui demander s'il était intéressé par le poste d'entraîneur-chef du Canadien.

Plus tard dans la journée, Hartley lui-même a cependant nié publiquement cette information.

Puis, ce matin, le président de l'Avangard de Omsk, qui est l'employeur de Hartley a confirmé l'information. Il est même allé plus loin.

D'abord, Maxim Sushinsky a indiqué que Bergevin n'avait pas rencontré son entraîneur-chef en personne. Il l'a plutôt rejoint au téléphone. Mais Sushinsky affirme que la raison de l'appel était bel et bien pour lui offrir un poste à Montréal mais ce dernier a décliné, affirmant qu'il préférait rester en Russie.

"Marc Bergevin a appelé Bob Hartley au téléphone mais ils ne se sont pas rencontrés. Oui, la conversation était à propos d'un possible poste à Montréal. Bob lui a répondu qu'il travaillait présentement avec l'Avangard et qu'il n'avait pas l'intention de négocier avec une autre formation."- Maxim Sushinsky

Il s'agit là d'une véritable bombe qui confirme que le poste de Claude Julien à Montréal serait potentiellement en jeu. On ignore pour l'instant si Bergevin avait d'autres noms sur sa liste ou si Hartley était son seul candidat pour remplacer Julien immédiatement. Chose certaine, la série de 8 défaites consécutives de l'équipe semble forcer la main au DG du CH. On pourrait donc s'attendre à de grosses annonces dans un avenir rapproché si les choses ne se replacent pas rapidement.

MISE À JOURBob Hartley a depuis démenti les dires de son patron. Voici ce qu'il avait à dire:

"Je reçois des millions d'appels de Montréal. C'est triste parce qu'ils ont un entraîneur-chef. Personne du Canadien de Montréal ne m'a appelé et je suis heureux ici avec l'Avangard."- Bob Hartley

La direction du Canadien a également nié la rumeur hier mais on se demande pourquoi le président de l'Avangard de Omsk mentirait à ce sujet. Croyez-vous vraiment à un simple malentendu entre les deux hommes?

Plus de détails suivront.